Accueil Économie

Une technique commerciale utilisée un peu partout

Exemples.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Enquêtes Temps de lecture: 4 min

Services

Retour fin des années 70. Les centrales nucléaires produisent de l’électricité en permanence, aussi bien le jour que la nuit. Seul hic : il est impossible de stocker l’électron, qui doit être consommé au moment où il est produit sous peine de faire exploser le réseau (le black-out). Or la nuit, la production est trop importante par rapport à la consommation. La Belgique introduit alors… le compteur bi-horaire, avec un tarif de jour plus élevé que celui de nuit. Une façon d’inciter le Belge à faire tourner sa machine et son lave-vaisselle une fois la nuit tombée, quand on ne sait plus que faire du surplus de production nucléaire. Aujourd’hui, ce tarif existe toujours, mais le développement des renouvelables l’a rendu moins intéressant.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs