Accueil Monde Amériques

En Amérique latine, des femmes victimes de violences mais aussi actrices du changement

Difficultés économiques, droits niés, violences de genre ou politiques : la situation des femmes latino est difficile. Mais elles ne se laissent pas abattre.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 3 min

Depuis 2015 et la chute du prix des matières premières, principales richesses des pays de la région, la pauvreté n’a cessé d’augmenter en Amérique latine : la crise du covid est venue s’y ajouter et depuis, tous les indicateurs sont passés au rouge. La plupart des progrès qui avaient été enregistrés en matière de politique sociale ou d’accès à l’éducation ont fondu comme neige au soleil, et les femmes payent un lourd tribut : on assiste à une féminisation de la pauvreté, et les progrès en matière d’égalité de genres sont aussi à la peine.

La pandémie a, en fait, mis le doigt là où ça fait mal, et exacerbé des problèmes profondément enracinés dans les sociétés latino-américaines. Alors que 59 % des femmes travaillent dans le secteur informel, leurs revenus ont lourdement chuté. Et la fermeture des écoles a pénalisé de nombreuses filles, cantonnées au travail domestique.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Amériques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs