Accueil Monde États-Unis

Kamala Harris, première femme aux manettes des Etats-Unis

Même si la passation de pouvoir était liée à un examen médical de routine pour le président Biden, elle n’en est pas moins historique. Il y a un an, Kamala Harris explosait déjà le plafond de verre en devenant la première femme noire vice-présidente des Etats-Unis.

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe au service Monde Temps de lecture: 5 min

Un examen médical de routine qui engrange une bascule de pouvoirs technique… mais historique. Pour la première fois, une femme a exercé, temporairement et formellement, les prérogatives présidentielles aux Etats-Unis.

Joe Biden a subi ce vendredi une coloscopie « de routine » dans le cadre du premier bilan de santé du président, un examen sous anesthésie générale, et a transféré temporairement ses pouvoirs à sa vice-présidente Kamala Harris. Techniquement pour une courte période : pendant qu’il était sous anesthésie, a précisé la Maison-Blanche dans un communiqué.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Naeije Robert, samedi 20 novembre 2021, 16:00

    "A tel point que certains électeurs disaient voter non pas pour Biden mais… pour elle" Pas plus que 2 % des votes lors des primaires démocrates qu'elle termine en 7ème position dans son propre état... La raison? Un comportement que seule une mère peut aimer. Biden l'a nommée parce qu'il lui fallait une femme, de préférence noire (au moins à moitié) servant de repoussoir pour retarder sa destitution pour démence sénile.

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs