Accueil Sports Sports moteurs Rallye

Rallye de Monza: Neuville (3e), spectateur du duel entre Evans et Ogier

Le Gallois termine la 1ère étape avec 1,4 sec d’avance sur le Français.

Temps de lecture: 2 min

Les chances d’Elfyn Evans de décrocher son premier titre mondial sont minces mais l’homme ne renonce pas. Tout au long de la journée, le pilote Toyota a signé d’excellents chronos jusqu’à prendre la tête de l’épreuve dans l’avant-dernier secteur chronométré. En signant le meilleur temps dans l’ultime spéciale (Grand Prix, 10,29 km) tracée uniquement sur le circuit et ses environs, le voici leader avec 1,4 seconde d’avance sur Ogier. Certes, cela n’a rien de confortable et si les deux hommes devaient terminer l’épreuve dans les mêmes positions, Ogier coifferait son 8e titre mondial sans la moindre discussion.

Il n’empêche que l’état d’esprit d’Elfyn Evans mérite un grand coup de chapeau. « Je m’attendais à rencontrer pas mal de difficultés en m’élançant 1er sur la route », constatait Ogier. « Par ailleurs, j’ai rencontré des problèmes de freins dans le 5e tronçon. Heureusement, ils ont pu être réparés. Au-delà de ces considérations, c’est une belle bagarre et Elfyn a réalisé la course parfaite. »

« Ce n’était pas simple », avouait Evans. « Les conditions ne sont sans doute pas aussi dangereuses que l’an dernier mais elles restent malgré tout délicates. Je vais continuer sur le même rythme dans la grosse étape qui nous attend ce samedi mais je ne suis pas maître de mon sort. »

3e, Thierry Neuville lisait le classement provisoire avec un brin de fatalisme. « Que voulez-vous faire ? », admettait le pilote Hyundai. « Nos rivaux ont retrouvé une belle pointe de vitesse, contrairement à nous. La voiture manque cruellement de motricité. C’est particulièrement pénalisant en sortie de virage. Nous avons bien modifié certaines choses en cours de route et nos temps sont meilleurs mais avec un écart de plus de 20 secondes sur des pilotes aussi talentueux qu’Evans et Ogier, il n’y a pas grand-chose à faire. En outre, j’ai aussi été handicapé par un souci de boîte de vitesses, heureusement juste avant le passage par l’assistance. »

Ce samedi, les concurrents devront déjouer les pièges de trois spéciales à disputer deux fois. Ce qui représentera un total de 108,24 km chronométrés.

Le classement au terme de la 1ère étape : 1. Evans-Martin (Toyota Yaris) 1h04 : 05,2 ; 2. Ogier-Ingrassia (Toyota Yaris) à 1,4 sec ; 3. NEUVILLE-WYDAEGE (Hyundai i20) à 21,6 ; 4. Sordo-Carrera (Hyundai i20) à 24,6 ; 5. Solberg-Edmonston (Hyundai i20) à 50,6 sec

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Rallye

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

F1, les résultats et classements Découvrez le programme du jour et le calendrier de la saison

Résultats et classements
SoSoir Voir les articles de SoSoir