Accueil Culture Livres

Ken Follet face à un monde qui s’emballe

Relier quelques faits qui rebondissent les uns sur les autres jusqu’à une possible catastrophe, c’est le principe de son nouveau roman, « Pour rien au monde ». Lisez le premier chapitre.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Que représente la Belgique dans le concert des nations ? Pas grand-chose, à en croire le nouveau roman de Ken Follett, Pour rien au monde. A en croire, du moins, Pauline Green, présidente des Etats-Unis : « Je suis le leader du monde libre, avait-elle déclaré. Pourquoi devrais-je perdre trois heures à bavarder avec le roi des Belges ? »

Elle a, il est vrai, d’autres sujets de préoccupation. Pippa, sa fille adolescente, se rebelle contre la discipline à l’école – tout à fait elle au même âge, doit reconnaître Pauline. Son mari, Gerry, ami plutôt qu’amant, semble s’éloigner progressivement de leur couple. Et Gus Blake, conseiller à la Sécurité nationale, cache de plus en plus mal qu’il est amoureux de sa patronne, par ailleurs sensible à son charme.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs