Accueil Sports Sports moteurs Formule 1

La F1 au Qatar, merci les motards!

Après Bahreïn et Abou Dhabi, la F1 s’installe encore un peu plus au Moyen-Orient. Et avant d’inaugurer Djeddah dans deux semaines, elle passe par le circuit de Losail, bien connu des motards. Preuve que F1 et MotoGP peuvent arpenter les mêmes pistes…

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Inscrit depuis 2004 au calendrier MotoGP dont il ouvre traditionnellement la saison – à la lumière artificielle même, depuis 2008 –, le circuit de Losail au Qatar a cultivé une image très forte auprès des motards. La F1 y débarque pour la première fois ce week-end, en marge du premier volet d’un triptyque moyen-oriental qui achèvera cette folle saison en passant encore par l’Arabie Saoudite (Djeddah) le 5 décembre, et Abou Dhabi le 12.

Il est loin le temps où Bahreïn d’abord (en 2004), Abou Dhabi ensuite (depuis 2009), avaient été assortis de labels « exclusifs » à géométrie variable, attribués par Bernie Ecclestone, plutôt amusé par l’impitoyable guerre que se livrent les différents émirats, friands d’exposition médiatique depuis qu’ils se sont mis à chasser au tournant de ce Troisième millénaire des alternatives à leurs pétrodollars…

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Formule 1

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs