Accueil Monde

Le Pape sur les terroristes de Bruxelles: «Ils venaient d’un ghetto»

Pour le souverain pontife, le pire accueil que l’Europe peut faire aux migrants est de les « ghettoïser » et préconise l’intégration.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Le 16 avril dernier, le pape François ramenait douze réfugiés de l’île grecque de Lesbos à Rome. Un geste symbolique prônant l’accueil des migrants sur le Vieux Continent. Dans un entretien accordé au journal La Croix ce mardi, le souverain pontife est revenu sur la vague de migration qui touche l’Europe. «  On ne peut pas ouvrir grand les portes de façon irrationnelle. Mais la question de fond à se poser est pourquoi il y a tant de migrants aujourd’hui.  »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Daniel WIESEN, mardi 17 mai 2016, 12:00

    Si d'autres voyaient aussi clair que lui...

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs