Accueil Sports Football Football belge Anderlecht

Vincent Kompany: «Je ne serai jamais un coach aigri»

Vincent Kompany répond aux critiques et assure qu’il ne veut pas tout remettre en question malgré le bilan de 21 points sur 42 et la pression. On s’attend toutefois à des changements, au coup d’envoi, contre Courtrai, ce dimanche.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

S’il veut éviter de basculer dangereusement au classement en même temps que dans la crise, Anderlecht devra impérativement battre Courtrai, dimanche, au parc Astrid. La pression sera à son comble, pour les Mauves et en particulier pour Vincent Kompany une nouvelle fois au pied du mur. Plus question d’invoquer une philosophie ou un quelconque « process », il lui faut des victoires. Et plus une semaine sur quatre, alors que les Bruxellois restent sur une seule victoire lors de leurs sept dernières sorties. À l’heure de préfacer ce rendez-vous face à des Courtraisiens qui renverraient les Bruxellois dans la colonne de droite -et donc hors… Playoffs 2 !- en cas de succès, l’entraîneur anderlechtois a répondu aux critiques et aux questions que se pose une grande partie des supporters. Et qui vivent également à Neerpede et au sein même du vestiaire.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Anderlecht

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs