Accueil Opinions Éditos

Mais qui oserait provoquer une crise?

La dénonciation mardi soir par le président du PS de l’accord sur la vaccination obligatoire des soignants assortie de sanctions, ne grandit pas la politique.

Article réservé aux abonnés
Editorialiste en chef Temps de lecture: 3 min

La séquence est pathétique. Alors que la Belgique est en pleine reprise du covid, alors que les indicateurs s’affolent, alors que nombre de pays européens multiplient les annonces fortes, le centre nerveux du gouvernement fédéral a perdu une journée pour trouver sur le fil un compromis sur un sujet étudié depuis des mois et qui avait fait ce lundi l’objet d’un accord.

Les citoyens peuvent discuter avec raison de la nature des sanctions assorties à l’obligation vaccinale des soignants. Mais on attend par contre de l’État qu’il exerce sa responsabilité, évalue, consulte, tranche (sanction/pas sanction), puis défende sa décision d’une seule voix et l’applique. Sinon ? L’efficacité de la mesure se trouve réduite à néant, la crédibilité de la parole politique est torpillée, même celle du président de parti qui a cru gagner des supporters en faisant exploser le consensus général.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

15 Commentaires

  • Posté par Chalet Alain, lundi 22 novembre 2021, 13:09

    Magnette a une fois de plus montré son vrai visage de faux-cul populiste et malhonnête.

  • Posté par Monsieur Alain, dimanche 21 novembre 2021, 16:17

    C'est de la particip-opposition. C'est ce "bon" Bart qui a inauguré le style avec la "suédoise". Ce style est également devenu celui de Georges-Louis. Rien de bien neuf donc. Cette technique permet d'exister tant en-dehors qu'au dedans du programme gouvernemental. Merci tout de même Mme B.D., de "fustiger" Ecolo tout autant que le PS ! Quant à l'électeur ? Il ne compte qu'au moment des élections et des boniments qui vont avec. Nos élus, une fois "propriétaires" de nos votes se partagent le "Pouvoir" au mieux de leurs intérêts.

  • Posté par collin liliane, samedi 20 novembre 2021, 13:15

    Ecolo n'a pas fait mieux.

  • Posté par GOBBO Corrado, samedi 20 novembre 2021, 14:43

    Exact !!

  • Posté par GOBBO Corrado, samedi 20 novembre 2021, 11:54

    On croit rêver (et vomir) : combat des chefs, poussée de testostérone déplacée, visées purement (bassement) électoralistes, folie politicienne etc... GLB-rie du PS et de Popol. Il y en a marre de tous ces irresponsables. signé : un carolo dégouté par un politicien carolo (dégoûtant ?)

Plus de commentaires

Aussi en Éditos

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs