Accueil Belgique Politique

Alexander De Croo: «Si on n’avait pas près de 90% des adultes vaccinés, on serait en lockdown depuis plusieurs semaines»

Le Premier ministre est revenu sur la situation sanitaire en défendant les mesures prises par le Comité de concertation. Reste à voir si les nouvelles règles vont être suffisantes pour freiner la recrudescence de l’épidémie.

Temps de lecture: 2 min

Alors que les chiffres sont toujours dans le rouge, que les mesures du Comité de concertation entrent en application ce samedi, Alexander De Croo est revenu (notamment) sur la situation sanitaire dans une interview accordée à nos collègues de l’Echo.

Tout d’abord, il a défendu le bien-fondé des décisions prises par le Comité de concertation. « Un bon équilibre entre ce qui est scientifiquement nécessaire et ce qui est judicieux et équilibré » assure-t-il en nuançant les recommendations, plus sévères, des experts du GEMS. « Nous préférons garder les salles de sport ou les boîtes de nuit ouvertes, mais avec plus de précautions. »

Avant de rappeler la virulence très importante du variant delta. « L’année passée, on se battait contre le Covid-19, aujourd’hui, en quelque sorte, on se bat contre le Covid-21. Ce n’est plus le même virus. Et si on n’avait pas près de 90 % des adultes vaccinés, on serait en lockdown depuis plusieurs semaines. »

Reste à voir si les mesures du Comité de concertation et l’application de ces nouvelles règles vont freiner suffisamment la propagation du virus.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

36 Commentaires

  • Posté par Smyers Jean-pierre, lundi 22 novembre 2021, 12:38

    Votre absence de scolarité peut excuser votre orthographe et votre grammaire, M. Calogero. Mais elle n'excuse pas votre propension à répercuter idiotie sur idiotie.

  • Posté par curto calogero, lundi 22 novembre 2021, 9:46

    Justement 90%, de vacciner, sans aucun résultat, ils faut bien conclure que ses vaccins ne sont pas efficace, dire qu'ils fonctionne, c'est purement se voiler les yeux, face à la réalité.

  • Posté par curto calogero, lundi 22 novembre 2021, 9:35

    Ont se trompent de cible, c'est les vacciner qui sont là cause de l'augmentation des contaminations, voir la France, augmentation des contrôle et l'épidémie repart de plus belle. Autriche isolement des non vacciner et malgré, cela sa part à la hausse. Les politiques s'obstine sur leurs perception qui est fausse.

  • Posté par Degive Albert, dimanche 21 novembre 2021, 11:03

    Tiens, certains syndicats méprisent les soignants soignantes vaccinés. Eau bénite et eau de rose sont les remèdes ?

  • Posté par Dupont Vincienne, samedi 20 novembre 2021, 20:55

    90 % ? Il vit sur une autre planète.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une