Accueil Société

Manifestation anti-mesures sanitaires à Bruxelles: 35.000 personnes rassemblées (photos et vidéos)

Les manifestants se sont rassemblés pour « dénoncer les mesures restrictives de liberté, qui n’ont pas constitué une solution structurelle pour les soins de santé ».

Temps de lecture: 2 min

Environ 35.000 personnes, selon l’estimation de la police de Bruxelles-Ixelles, se sont rassemblées dimanche à 13 heures devant la gare du Nord de Bruxelles pour la manifestation intitulée «Ensemble pour la liberté». Les participants veulent avant tout protester contre le pass sanitaire, qu’ils estiment être un facteur de division dans la société.

Le cortège s’est mis en route dès 13h25 au lieu de 14 heures, vu le monde présent. La police ne dispose pas encore d’une estimation précise mais elle pense, comme les organisateurs, que des milliers de personnes se sont mobilisées. Peu de personnes portent un masque. Beaucoup sont venues protester simplement, sans pancarte.

La manifestation a fait l’objet d’une autorisation par la Ville de Bruxelles, a indiqué la porte-parole de la police de Bruxelles-Ixelles Ilse Van de keere. Un parcours a été défini avec les forces de l’ordre jusqu’à la petite rue de la Loi, au coeur des institutions européennes à Bruxelles. Un podium a été mis en place à l’arrivée pour que des discours puissent avoir lieu. La dislocation est prévue en fin d’après-midi, vers 17 heures.

« Nous dénonçons les mesures restrictives de liberté, qui n’ont pas constitué une solution structurelle pour les soins de santé », ont défendu les organisateurs dans leur communiqué.

Plusieurs lignes de tram et de bus sont perturbées.

10954246-007
Didier Lebrun.

10954246-006

BRUSSELS PROTEST AGAINST CORONA POLICY

BRUSSELS PROTEST AGAINST CORONA POLICY (2)

10954246-009

10954246-004

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

23 Commentaires

  • Posté par Frippiat Yves-Marie, dimanche 21 novembre 2021, 19:03

    Je suggère à tous ces militants de la liberté et à leurs éventuels supporters de lire le témoignage de Chris Van den Abeele sur le site VRT NWS. Cela devrait suffire, mais je ne me fais aucune illusion...

  • Posté par Mauer Marc, dimanche 21 novembre 2021, 18:27

    Enfants gâtés qui ne savent que dire «non » à tout !

  • Posté par Rabozee Michel, dimanche 21 novembre 2021, 16:56

    Ces manifestations sont comme d'habitude: des gens pilotés par des casseurs qui prennent tout prétexte qu'on pourrait qualifier de légitime pour provoquer un mouvement de foule dans laquelle ils peuvent en toute impunité se glisser pour semer chaos, dégradations, blesser des policiers qui ne peuvent quasi pas agir de peur de blesser le reste de la foule qui sert de bouclier. Honte à ceux qui autorisent ces manifestations alors qu'ils savent comment ça va finir (il suffit de regarder ce qui a leu lieu à Trieste, puis hier et avant-hier aux Pays-Bas).

  • Posté par Dupont Vincienne, dimanche 21 novembre 2021, 15:19

    Le hasard a fait que je me suis trouvée sur le chemin de cette manifestation. J'y ai surtout vu beaucoup de manifestants cagoulés (est-ce légal ?) et de drapeaux flamingants (le drapeau flamand sans les griffes et la langue rouge du lion). Une faune plutôt inquiétante, donc et pas seulement des gentils parents qui ont peur pour leurs enfants.

  • Posté par massacry olivier, dimanche 21 novembre 2021, 18:40

    Je confirme.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko