Accueil Police et justice

Le tribunal de la famille de Bruxelles travaille au bord de l’asphyxie

Le manque de magistrats et de greffiers provoque des reports d’audience à plusieurs mois dans des dossiers au centre desquels se trouvent souvent des enfants. Les avocats somment le pouvoir politique d’agir.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 5 min

C’est un véritable appel à l’aide que lance le président de la commission Famille du barreau de Bruxelles, Me Jean-Louis Renchon. Il considère que le dysfonctionnement chronique de la justice familiale à Bruxelles atteint des sommets. Et, pour lui, il est temps que le pouvoir politique prenne ses responsabilités et agisse. « Quand on néglige la justice, on néglige un pilier de la démocratie », dit-il. « Et si on ne soigne pas sa démocratie, on perd la confiance de la population. »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par STORDIAU Pierre, lundi 22 novembre 2021, 21:57

    Tandis que "l'arriéré judiciaire" s'amplifie et que la chasse à la piraterie informatique régresse faute de moyens ... notre ministre de la justice V. Quick. détourne ces précieux moyens pour créer un parquet spécial rien que pour faire la chasse aux automobilistes : dernier thème en vogue des anti-voitures "écolo-groen" ! A dégager aux prochaines élections ...

Aussi en Police et justice

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs