Accueil Monde Europe

Vaccinés et non-vaccinés irréconciliables dans une Autriche bientôt confinée

Le chancelier autrichien a brisé un tabou en Europe : la vaccination sera obligatoire pour tous en février 2022. En attendant, l’Autriche repasse par la case d’un confinement strict. Le dialogue est impossible entre vaccinés et non-vaccinés, qui se rejettent la faute.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 6 min

Il pointe son index au niveau de sa tempe et le fait tournoyer. « Ils sont fous. Si vous les écoutez, le corona, c’est de la faute de Rothschild et du gouvernement », raconte ce passant, FFP2 bien ajusté sur les joues. A quelques mètres de lui, dans une ambiance Nuit debout, une centaine de personnes se réchauffent autour d’un brasero, conjurent le froid avec une soupe et écoutent les interventions au micro contre la « dictature corona ». « Mets bien ton masque, si tu vas les voir. » Depuis deux semaines, des militants contre les mesures sanitaires et contre la vaccination ont planté leurs tentes dans le Stadtpark, à Vienne. Et le confinement ne les fera pas bouger d’un pouce.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs