Accueil Économie Mobilité

Trains contre sauts de puce en avion: Thalys est prêt mais…

Thalys peut absorber une partie des sauts de puce aériens mais d’autres efforts doivent aussi être réalisés. Par les gouvernements notamment sur la concurrence déloyale de l’aérien, l’achèvement du réseau grande vitesse. Sinon, Thalys et Eurostar doivent aussi agrandir leur capacité pour 2030.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 5 min

La Belgique planche depuis plusieurs semaines sur une taxe s’appliquant aux passagers des vols en avion assez courts (500 à 750 km), notamment quand une alternative en train nettement moins polluante existe. Les ministres en charge tardent à trouver un moyen cohérent pour élaborer cette taxe attendue pour le vote de la loi fourre-tout de la mi-décembre et applicable dès 2022 où elle doit rapporter 30 millions d’euros pour équilibrer les comptes et 40 millions par an en 2023 et 2024. Quasi en même temps, l’ONG Greenpeace publiait une étude qui montre que « pour 81 millions de passagers aériens européens, des trajets en train de moins de 6 heures sont disponibles. » De quoi stimuler l’appétit des opérateurs de train à grande vitesse. CEO de Thalys, Bertrand Gosselin se dit, évidemment, très intéressé par la conjugaison de ces approches. Il ajoute, tout aussi évidemment, des inévitables « mais »…

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Chalet Alain, mercredi 24 novembre 2021, 13:06

    S'il y a une offre train suffisamment attirante, elle s'imposera toute seule face à l'avion. Sinon ce sera comme dans la région bruxelloise (et autour), où on pénalise la voiture, mais sans offrir une autre solution plus attirante.

  • Posté par dekoker philippe, lundi 22 novembre 2021, 10:19

    Il n'y a pas besoin de tout cela, les allemands y arrivent déjà très bien sans "pénaliser l'avion" Je dois me rendre à Berlin avec deux autres personnes dans 4 mois (il faut évidement planifier pour que cela marche).. de ma gare a Berlin (TRES IMPORTANT JE NE ROULE QUE 12KMS EN BELGIQUE CE QUI FAIT BAISSER LES COUTS ET LES RISQUES DE RETARD) j'en ai pour 250 € a/r en première classe (pour 3 ) en ICE (TGV ALLEMAND)....a ce prix là je ne prends pas nécessairement l'avion malgré les 9 heures de trajet. Évidement en Belgique un billet de deuxième classe dans un train qui n'a trien a voir avec un ice d'Arlon à Bruxelles c'est 43 € et la prix du kérosène n'y est pour rien...Il faut arrêter de dire que l'avion est subsidié et regarder dans son assiette...au luxembourg le train est gratuit et en allemagne il n'est pas cher même en première classe et même en tgv si on est organisé...

Aussi en Mobilité

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs