Accueil Société

«Nous devrons vivre de nombreuses années avec le port du masque», selon le virologue Peter Piot

Selon le virologue Peter Piot, qui conseille la Commission européenne, il est clair que les masques buccaux ne peuvent pas être jetés à la poubelle dans l’immédiat. « Nous devrons utiliser un masque dans certaines circonstances pendant de nombreuses années, surtout en hiver ».

Temps de lecture: 2 min

Selon le virologue Peter Piot, « nous devrons vivre encore de nombreuses années avec le port du masque en certaines circonstances, singulièrement en hiver », a-t-il indiqué dimanche sur le plateau de l’émission ’De Zevende Dag’ de la VRT.

Mercredi, le Comité de concertation a décidé de renforcer l’obligation du port du masque, afin de ralentir la quatrième vague de contaminations au Covid-19. Les nouvelles mesures sont entrées en vigueur hier/samedi.

Selon le virologue Peter Piot, qui conseille la Commission européenne, il est clair que les masques buccaux ne peuvent pas être jetés à la poubelle dans l’immédiat. « Nous devrons utiliser un masque dans certaines circonstances pendant de nombreuses années, surtout en hiver ». M.Piot ne sait pas exactement combien de temps cela durera, « probablement entre trois et cinq ans ». « Mais la situation s’améliorera avec le temps, grâce à la vaccination et à la discipline collective. »

Dans ce contexte, Peter Piot soutient « pleinement » la décision du gouvernement fédéral de rendre la vaccination contre le Covid-19 obligatoire pour les prestataires de soins, sous peine de licenciement ou de suspension. « En fin de compte, c’est un homicide involontaire », a-t-il dit sèchement. « En tant que médecin, vous avez certaines obligations. »

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par Lecocq Jean-Louis, lundi 22 novembre 2021, 7:00

    Les chinois auront donc fait en sorte que le reste du monde vive comme eux, masqué.

  • Posté par Smyers Jean-pierre, lundi 22 novembre 2021, 11:29

    Les blancs-moussis l'avaient fait avant eux!

  • Posté par Raspe Eric, lundi 22 novembre 2021, 8:53

    Les asiatiques ont parfaitement raison de porter le masque. Dans leur culture, l'intérêt général du groupe est fondamental. C'est sain.

  • Posté par Raspe Eric, dimanche 21 novembre 2021, 23:17

    Ce n'est qu'en combinant plusieurs mesures qui réduisent le risque de transmission du virus à une fraction du risque sans mesure que l'on arrivera à vivre avec ce putain de virus. Si les mécanismes desdites mesures sont indépendants, le risque lorsque l'ensemble des mesures seront appliquée sera la multiplication des fractions associées à chaque mesure individuelle. Il fut un temps où un enfant à la sortie de l'école primaire savait que la multiplication d'une fraction par une fraction donne une fraction plus petite que les fractions multipliées. A force de vouloir être demandeur de rien, l'enseignement de la FWB s'est complètement déglingué au point que même à la fin du secondaire, cette mathématique élémentaire n'est pas captée. On en paye maintenant le prix. Un troupeau de citoyens incultes et irresponsables. Façon ernotte.

  • Posté par ADAM Jean-Victor, dimanche 21 novembre 2021, 23:15

    Personne ne sait rien depuis le début puisque les erreurs s'accumulent.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Société

Entretien Ovidie: «Le porno est devenu la vraie vie»

L’ex-actrice porno décortique sur tous les fronts médiatiques l’influence de l’industrie pornographique. Penseuse du rapport au corps et des sexualités, elle s’adresse aux adolescentes dans « Tu n’es pas obligée… » pour decrypter les injonctions qu’elles subissent à propos de leur apparence et de leur sexualité.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko