Accueil Monde Europe

Violences aux Pays-Bas: le Premier ministre traite les manifestants «d’idiots»

« Ce que nous avons vu ce week-end, c’est de la pure violence », a affirmé Mark Rutte, ajoutant qu’il « n’acceptera jamais que des idiots » soient violents envers les forces de l’ordre « sous prétexte qu’ils sont mécontents » à cause des restrictions sanitaires.

Temps de lecture: 2 min

Les troubles anti-Covid qui ont secoué les Pays-Bas depuis vendredi sont des actes de « violence pure » de la part « d’idiots », a déclaré lundi devant des journalistes le Premier ministre néerlandais Mark Rutte. « Ce que nous avons vu ce week-end, c’est de la pure violence », a affirmé M. Rutte, ajoutant qu’il « n’acceptera jamais que des idiots » soient violents envers les forces de l’ordre « sous prétexte qu’ils sont mécontents » à cause des restrictions sanitaires.

Des troubles ont éclaté aux Pays-Bas dimanche soir pour la troisième soirée consécutive, le nombre d’arrestations sur les trois jours de manifestations contre les mesures anti-Covid montant à 145, ont indiqué la police et les médias locaux. « Ce sont de pures explosions de violence dirigées contre nos policiers, contre nos pompiers, contre les personnes à bord des ambulances, cela n’a rien à voir avec une manifestation », a déclaré M. Rutte, cité par RTL Nieuws. « La police et la justice feront tout ce qui est en leur pouvoir pour que ceux qui sont derrière cela rendent des comptes », a-t-il poursuivi.

Les Pays-Bas ont réintroduit la semaine dernière un confinement partiel pour faire face à une flambée de cas de covid-19, avec une série de restrictions sanitaires touchant notamment le secteur de la restauration, qui doit fermer à 20h. « Je me rends compte qu’il y a beaucoup de tensions dans la société car nous devons faire face à toute la misère du coronavirus depuis si longtemps, et en tant que Premier ministre, en tant que libéral, je me battrai toujours pour que des manifestations aient lieu dans ce pays, dans le cadre de notre démocratie, de notre État de droit », a déclaré M. Rutte.

Cinq policiers blessés

« Mais ce que je n’accepterai jamais, c’est que des idiots utilisent une violence pure contre les personnes qui se présentent sur le terrain devant vous et moi tous les jours pour assurer la sécurité du pays sous prétexte qu’ils sont mécontents », a-t-il ajouté. Les troubles ont démarré vendredi aux Pays-Bas, lorsqu’une « orgie de violence » a éclaté à Rotterdam, lors de laquelle quatre manifestants ont été blessés par des tirs de la police selon les dernières estimations.

Cinq policiers ont été blessés à La Haye samedi soir dans des heurts avec les manifestants, qui ont lancé des pierres, brûlé des vélos et tiré des feux d’artifices.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Martin Roland, lundi 22 novembre 2021, 13:29

    De P. Desproges: "l'ennemi (= les antivax et covidiots ignares donc les amis du covid ) est bête: il croit que c'est nous l'ennemi (= la majorité faisant confiance à la médecine moderne) alors que c'est lui ! "

  • Posté par Cornelis Michel, lundi 22 novembre 2021, 13:18

    Correction : il traite les manifestants VIOLENTS d'idiots. C'est encore gentil, je trouve.

  • Posté par collin liliane, lundi 22 novembre 2021, 13:40

    Extrêmement gentil. Il avait pourtant l'occasion d'énoncer un énorme choix d'épithètes malsonnantes, ce qui en cette occasion aurait prouvé qu'il possédait une remarquable capacité d'analyse :-)

  • Posté par L. Jean-Christophe, lundi 22 novembre 2021, 13:00

    Ils ne sont pas tous idiots. Certains savent très bien ou ils veulent amener la société en manipulant les autres à leur dépend. ça s'est déjà vu, déjà produit.

  • Posté par massacry olivier, lundi 22 novembre 2021, 19:55

    Oui l'extrème droite et sa faschophère orchestre toute ces désinformations !

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs