Accueil Belgique

Bruxelles: c’est à raison que la zone de basses émissions se durcit

Des mesures de pollution à distance réalisées sur plus de 130.000 véhicules identifient les voitures et les camionnettes les plus polluantes. Ce sont elles qui seront interdites l’an prochain.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

Depuis le « dieselgate », on a appris à se méfier des chiffres officiels d’émissions polluantes des véhicules. Si, à la faveur de règles de plus en plus strictes, le secteur automobile est parvenu à réduire fortement les rejets de particules fines et d’oxydes d’azote, il reste encore du chemin à faire pour assainir le transport routier. Un peu partout, les autorités prennent des mesures pour écarter les engins les plus polluants. Et de plus en plus annoncent une interdiction progressive des moteurs diesel et à essence.

C’est le cas de la Région bruxelloise qui, au début 2018, a mis en place une zone de basses émissions (LEZ) bannissant progressivement les engins les plus anciens. A l’heure actuelle, seuls les diesels supérieurs ou égaux à la norme Euro 4 sont autorisés à Bruxelles, de même que tous les véhicules à essence supérieurs ou égaux à la norme Euro 2. Dès l’an prochain, les diesels Euro 4 disparaîtront du paysage.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par Van Haesendonck Eric, mardi 23 novembre 2021, 11:46

    C'est une bonne chose de réduire les émissions à Bruxelles, mais y arriver par interdictions est très contestable. En gros ce sont les gens qui on acheté un diesel avant que l'on ne considère que les émissions sont un problème qui vont payer la facture de l'air pur des Bruxellois. Si il y a interdiction cela devrait obligatoirement s'accompagner d'importants subsides d'argent public pour permettre aux propriétaires de ces véhicules de les remplacer à moindre frais, car l'air pur est en somme un bien public. J' ai un gros problème avec le fait que les efforts en matière d'environnement soient en grande partie financés par les individus via de obligations de remplacer son véhicule, sa chaudière, d'améliorer son isolation etc... Surtout que c'est encore une fois la classe moyenne qui est la plus impactée vu que ce sont généralement eux qui sont propriétaires et qui ont un véhicule.

  • Posté par Steens Frédéric, mardi 23 novembre 2021, 11:13

    Et pas un mot sur la montée en température des moteurs thermiques ralentie par le 30km/h et donc sur leur taux d'émissions, pas un mot sur les carburants fossiles des chauffages domestiques, pas un mot sur le charroi obsolète des services d'intervention et de ramassage, pas un mot sur les PL de plus de 3,5T....Une vraie fumisterie.

  • Posté par SPREUTELS Willy, mardi 23 novembre 2021, 10:33

    "Si elles ne représentent que 12 % des voitures mesurées, les diesels Euro 4 contribuent à 26 % des émissions totales d’oxydes d’azote (NOX) des voitures et à 47 % des émissions de particules fines, indique l’étude." Ça n'est pas vrai. Ces mesures doivent être modulées par le nombre de km parcourus ou la consommation des véhicules concernés.

  • Posté par Fonder Daniel, mardi 23 novembre 2021, 8:19

    La manière de conduire des bruxellois et les embouteillages créés par leur gouvernement et ses pastèques, sont les plus grand responsables !

  • Posté par Fonder Daniel, mardi 23 novembre 2021, 8:17

    Mauvaise interprétation des résultats : jamais l’air de Bruxelles n’a été aussi peu pollué; le pire facteur de pollution est sans doute maintenant les usages domestiques cuisine et chauffage; ce dernier point est sans doute pénalisé pas la situation sociale actuelle et l’interdiction des véhicules anciens est un facteur aggravant. Parmi ceux-ci, les véhicules euro4 avec filtre à particule déficients sont bien moins nombreux que les estimations lancées par ces activistes pour l’air pur pollué uniquement par leur intégrisme.

Plus de commentaires

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs