Accueil Belgique

La satisfaction du monde laïque, la désillusion des chefs de culte

Les chefs des cultes israélite, catholique et musulman en Belgique s’inquiètent de la porte ouverte laissée aux initiatives extrascolaires, en dehors du contrôle d’une inspection scolaire.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Forum Temps de lecture: 3 min

Cela ne surprendra personne, le monde laïque accueille avec « beaucoup de satisfaction » le projet de résolution appelant à rendre obligatoires deux heures hebdomadaires de cours de philosophie et de citoyenneté (CPC) dans l’enseignement officiel. Décision pour laquelle le Centre d’Action Laïque (CAL), la Fédération des associations de parents de l’enseignement officiel (Fapeo), la Ligue de l’enseignement et de l’éducation permanente et la Fédération des amis de la morale laïque (FAML) plaident depuis plusieurs années. Les quatre organisations « saluent » aussi la proposition de « mettre sur pied une inspection spécifique, actant la décision d’un véritable cours de philosophie et citoyenneté dans l’enseignement officiel ».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs