Accueil Culture Livres

BD: «Jacques Martin voulait être Hergé, c’était son modèle»

Dieu sauvage du réalisme historique, Jacques Martin fut aussi un des principaux artisans du succès du journal « Tintin » et un pilier des Studios Hergé. Cent ans après sa naissance, Patrick Gaumer livre ses secrets dans une exposition et une biographie illustrée.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Culture Temps de lecture: 5 min

Personnalité complexe, Jacques Martin adorait se mettre en scène, accaparer la lumière en racontant des histoires. Auteur d’Alix, Lefranc, Jhen ou Arno, l’artiste français aurait célébré son centenaire cette année. Maître de l’aventure historique et réaliste, ce boulimique de dessin a signé quelques-unes des plus belles pages de l’âge d’or de la bande dessinée franco-belge dans le journal Tintin . Hergé lui a même confié, un temps, une part de la responsabilité artistique de ses Studios et lui ristournait des royalties sur les albums de Tintin ou de Jo et Zette. Une exposition bruxelloise et une biographie illustrée de Patrick Gaumer remettent son œuvre en perspective, tandis que paraissent des nouveaux albums d’Alix et de Lefranc, dont les exploits se poursuivent, conformément à la volonté de leur créateur disparu en 2010.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs