Accueil Société

Coronavirus: jusqu’à dix fois plus de risques d’aller aux soins intensifs pour les non-vaccinés

Les chiffres belges des patients hospitalisés pour covid confirment l’efficacité du vaccin sur les formes graves. Par rapport à leur proportion dans la population, les adultes non vaccinés sont surreprésentés dans nos hôpitaux.

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe du service Société Temps de lecture: 4 min

Une image vaut parfois mieux qu’un long discours. Le graphique qui fait le tour des réseaux sociaux ces derniers jours illustre sans doute mieux que n’importe quelle explication pourquoi, si le nombre de personnes vaccinées dans les hôpitaux est identique à celui des non-vaccinés voire le dépasse, on continue à dire que les non-vaccinés sont les plus à risque de faire des formes graves et donc d’être hospitalisés, notamment aux soins intensifs. C’est que, pris seuls, les chiffres bruts des personnes hospitalisées peuvent être trompeurs, car ils doivent être comparés avec la proportion totale de personnes vaccinées et non vacinées dans la population – et même par tranche d’âge, où les risques sont aussi différents.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

140 Commentaires

  • Posté par curto calogero, samedi 27 novembre 2021, 15:18

    Le genre d'annonce qui radicalise, encore un peu plus les non vacciner, le plus simple serait de fournir les vraies chiffres en toutes transparence.

  • Posté par STORDIAU Pierre, samedi 27 novembre 2021, 19:08

    Calimero: les vrais chiffres sont devant vos yeux ... mais vous ne savez pas lire !

  • Posté par Ernotte Sébastien, mercredi 24 novembre 2021, 23:38

    Merci, mais ceci est en rerard d une guerre. Oui il est établi qu en proportion, il y a un peu moins de vaccinés dans les hospitalisations. 784 non vaccinés et 1615 vaccinés dans les derniers chiffres Sciensano. 67% de vaccinés donc. Et le pourcentage de vaccination de la population stagne à 75%. Le vaccin actuel diminue donc bien le risque de formes graves chez les personnes a risques. Les groupes sont bien identifiés. Ceci montre cependant que ce ne sont pas les non vaccinés qui encombrent les hopitaux. Faux argument parfois présenté. Mais ceci n est pas la question qui amène 50.000 personnes a Bruxelles. La question est: Alors que plus aucun expert sérieux ( a part Castex) ne vous dira que ce vaccin actuel protège contre l infection et la transmission, comment encore justifier ce CST de la honte? Et comment justifier encore quelque obligation que ce soit? Et comment même penser à la vaccination des enfants ? Comment notre société peut elle accepter des propos tels que "il va falloir convaincre les non vaccinés de manière moins amicale", ou pire "les non vaccinés sont en colère contre les vaccinés" ? Nul besoin de nommer les deux sinitres auteurs. J ai mal au cœur. Mes amis vaccinés ne sont pas en colère contre moi, et je ne suis pas en colère contre eux. Pas toujours d accord, nous nous parlons tous les jours avec bienveillance. Nous nous aimons, nous.

  • Posté par STORDIAU Pierre, jeudi 25 novembre 2021, 20:02

    Monsieur ERNOTTE : Où avez-vous été à l'école ? Comment pouvez-vous être aussi "bouché" pour une arithmétique aussi élémentaire ?? Pourtant, avec les graphiques EN COULEURS, d'une didactique qui ferait sourire un élève de primaire, la journaliste Sandra DURIEUX vous explique pas-à-pas une évidence qui vous échappe encore complètement !! Bon, je vais avaler deux comprimés de Vallium pour me calmer ... et ESSAYER de vous ré-expliquer pour la MILLIÈME fois que vous aurez SIX FOIS PLUS DE MALCHANCE (6 x) de vous retrouver à l'hosto (cause COVID) lorsque vous êtes NON VACCINE que si vous étiez vacciné . Votre proportion de 1615/(784+1615) = 67% est FAUX ... car vous MÉLANGEZ des "pommes et des poires" !! En effet; c'est la proportion de CHAQUE groupe, qu'il faut évaluer SEPAREMENT ! Et ici en l'espèce : vacciné hospitalisé/ 8.664.589 tot. vaccinés a comparer avec la proportion des hospitalisés Non vacc./ 1.095.000 tot. NON vaccinés. Et c'est alors que vous verrez apparaître que - par tranche d'âge - vous aurez 5 x à 10x plus de risques en étant Non Vacciné ! Donc OUI; la vaccination PROTÈGE : Et des transmissions; Et, des Hospitalisations; Et des U.S.I . Ce sont des faits mathématiques que vous ne comprenez pas (ou ne voulez pas ...).

  • Posté par Ernotte Sébastien, jeudi 25 novembre 2021, 1:16

    Monsieur Otte, merci pour votre commentaire. Pour Castex, qui vient d attraper.... le covid, c était de l humour évidemment. Ce double vacciné, passe sanitarisé, qui défend sur un plateau il y a quelque semaines "les vaccinés ne devraient plus etre isolés en cas contact, parce que les études le prouve, quand on est vacciné, on ne peut plus etre infecté". Lol. Souhaitons lui bon rétablissement.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs