Accueil Société

Coronavirus: jusqu’à dix fois plus de risques d’aller aux soins intensifs pour les non-vaccinés

Les chiffres belges des patients hospitalisés pour covid confirment l’efficacité du vaccin sur les formes graves. Par rapport à leur proportion dans la population, les adultes non vaccinés sont surreprésentés dans nos hôpitaux.

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe du service Société Temps de lecture: 4 min

Une image vaut parfois mieux qu’un long discours. Le graphique qui fait le tour des réseaux sociaux ces derniers jours illustre sans doute mieux que n’importe quelle explication pourquoi, si le nombre de personnes vaccinées dans les hôpitaux est identique à celui des non-vaccinés voire le dépasse, on continue à dire que les non-vaccinés sont les plus à risque de faire des formes graves et donc d’être hospitalisés, notamment aux soins intensifs. C’est que, pris seuls, les chiffres bruts des personnes hospitalisées peuvent être trompeurs, car ils doivent être comparés avec la proportion totale de personnes vaccinées et non vacinées dans la population – et même par tranche d’âge, où les risques sont aussi différents.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

152 Commentaires

  • Posté par Baeyens Remi, mercredi 1 décembre 2021, 18:15

    Je suis vacciné (3 doses) et heureux de l'être. Je souhaiterais simplement avoir une confirmation sur la 3é dose. J'ai appris que l'on peut avoir des effets secondaires temporaires mais désagréables pendant les 3 jours qui suivent l'administration de celle-ci.

  • Posté par Eygalieres Benjamin, mercredi 1 décembre 2021, 18:38

    personnellement rien ressenti et mon épouse non plus...

  • Posté par Smyers Jean-pierre, mercredi 1 décembre 2021, 16:37

    Leçon n°1 du parfait petit jésuite ou du négationniste d'extrême droite: ratiociner sans cesse; leçon n°2: dé-contextualiser. N°3, affirmer péremptoirement. N°4 répondre à côté. N°5: glisser sur les réponses qui dérangent. N°6 utiliser un vocabulaire et des méthodes dépréciatives voire injurieuses. 7. En appeler à la déstabilisation des institutions. Je vous laisse le soin de choisir les cases qui vous manquent, M. Ernotte.

  • Posté par J.-M. Tameyre, mercredi 1 décembre 2021, 17:20

    Merci

  • Posté par Ernotte Sébastien, mercredi 1 décembre 2021, 15:32

    Et combien de chance en plus de faire une myocardite? Un avc? Vous lisez les chiffres des effets secondaires graves de l afmps?

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs