Accueil Économie

Un bouleversement du paysage concurrentiel

De quatre acteurs, le marché résidentiel télécoms passe à trois. Orange se renforce et rééquilibre sa position face à Telenet.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Le rachat de Voo par Orange modifie profondément les équilibres sur le marché résidentiel télécoms. Pour l’heure, quatre acteurs se le partagent. Un très grand, Proximus (5,4 milliards de chiffre d’affaires), qui a une présence nationale aussi bien dans le fixe que dans le mobile. C’est le seul à être « complet ». Ensuite, on retrouve Telenet (2,5 milliards) – qui a une présence nationale dans le mobile (Base) mais dont le réseau fixe ne s’étend que sur la Flandre et les deux tiers de Bruxelles – et Orange (1,3 milliard) qui a une présence nationale dans le mobile mais n’a pas d’infrastructure fixe et qui en est donc réduit à louer le câble de Voo et de Telenet pour pouvoir proposer ses offres convergentes (internet, TV, mobile).

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs