Accueil Société

Un médecin poursuivi pour avoir encodé près de 2.000 faux Covid Safe Tickets

Selon la ministre wallonne de la Santé Christie Morreale (PS) une fraude aux CST a été détectée lundi. Une anomalie d’encodage d’un médecin a démontré que ce dernier avait fraudé à hauteur de 2.000 fausses vaccinations et donc à 2.000 faux Covid Safe Tickets.

Temps de lecture: 2 min

La justice a été saisie lundi à la suite de la procuration de quelque 2.000 faux certificats de vaccination par un médecin au départ de la Wallonie, a indiqué mardi matin la ministre wallonne de la Santé Christie Morreale (PS) sur la chaîne de télévision LN24. Les documents ont été invalidés. Le médecin sera poursuivi pour faux et usage de faux. Les personnes qui se sont vu délivrer de faux documents sont également passibles de poursuites.

Pour Christie Morreale, il s’agit d’un « scandale sanitaire » de grande ampleur. « On s’est rendu compte que sur des sites anti-vaccins certaines personnes cherchent à se faire faussement vacciner. C’est un acte extrêmement grave. Pour le médecin et pour les personnes faussement vaccinées. »

Actuellement, la ministre wallonne de la Santé a indiqué que plusieurs autres médecins font actuellement l’objet d’investigations rapprochées. « Soyez rassuré qu’on ne laissera rien passer », a-t-elle confirmé. Par ailleurs, les personnes ayant reçu un faux vaccin risquent également d’être poursuivie en justice. « Leur Covid Safe Ticket a été suspendu depuis ce mardi matin et on a écrit à chacun d’entre eux pour leur proposer de venir se faire vacciner. »

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

14 Commentaires

  • Posté par Mauer Marc, mardi 23 novembre 2021, 9:39

    J’aimerais savoir (ce qui ne change pas grand’ chose au délit), si nous avons affaire à un antivax convaincu, ou s’il a monnayé sa forfaiture. 2000 x 200€, pas mal comme complément

  • Posté par Mauer Marc, mardi 23 novembre 2021, 9:35

    Si celui-là a encore le droit d’exercer après, il y aura de quoi se poser des questions

  • Posté par Drumberg Benoit, mardi 23 novembre 2021, 9:15

    Incompréhensible qu'une Ministre annonce que les inciviques qui se sont fait octroyer de faux CST "risquent" des poursuites ! Elles devraient déjà les avoir entamé et traîner ces tricheurs devant les tribunaux . Ceci résume l'impuissance totale de la classe politique et explique la situation catastrophique qu'ils font subir à la population qu'ils sont payés pour protéger.

  • Posté par Rabozee Michel, mardi 23 novembre 2021, 9:36

    Elle a bien dit que le parquet avait déjà été saisi, et autorisé les poursuites, à la fois contre le médecin, et contre les "bénéficiaires" (c'est pourquoi l'affaire a pu être rendue publique officiellement, que l'accès du médecin est déjà suspendu et les QR Codes CST désactivés). Les sanctions disciplinaires envers le médecin, par son Ordre, sont un autre volet, mais croyez-moi, il risque bien sa licence (temporairement ou définitivement).

  • Posté par Monsieur Alain, mardi 23 novembre 2021, 8:58

    Je vous invite également à perdre d'autres illusions dans ce domaine.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko