Accueil Sports Football Football à l'étranger France

De rivaux en Liga à équipiers au PSG: Lionel Messi s’exprime sur sa relation avec Sergio Ramos, «une personne formidable»

Adversaires pendant de longues années avec le FC Barcelone et le Real Madrid, Messi et Ramos sont aujourd’hui tous deux des joueurs du PSG, où la cohabitation se passe très bien.

Temps de lecture: 3 min

Lionel Messi et Sergio Ramos sous le même maillot, c’est une réalité depuis cet été et les transferts des deux hommes au Paris Saint-Germain. S’ils n’ont pas encore joué ensemble, l’occasion pourrait bientôt se présenter avec la présence du défenseur espagnol dans le groupe parisien pour le choc de Ligue des champions face à Manchester City. Longtemps rivaux en Liga, les anciens capitaines du FC Barcelone et du Real Madrid se côtoient désormais au quotidien. Une situation qui n’est finalement pas si problématique.

« Maintenant ça ne me fait plus rien, mais au début c’était bizarre », a condié Messi lors d’un long entretien à Marca. « Après tant d’années de rivalité, être les deux capitaines du Barça et de Madrid, après tant de Clasicos joués, tant de combats que nous avons eus sur le terrain. Nous nous sommes toujours beaucoup respectés, peu importe à quel point nous avons été de grands rivaux dans ces Clasicos. L’avoir comme partenaire aujourd’hui est un spectacle. Petit à petit, il nous rejoint et j’espère qu’il jouera le plus rapidement possible car il sera un footballeur fondamental pour se battre pour les objectifs. »

« Un vestiaire très soudé »

L’Argentin a pu découvrir Ramos sous un nouveau visage. « Je le connaissais déjà. C’est vrai que nous n’avions pas eu de grandes discussions, mais nous nous sommes croisés en Liga pendant de nombreuses années et nous nous sommes parlé plus d’une fois. J’avais déjà une idée de ce qui il était. Et maintenant que nous avons eu plus de relation ici à Paris, j’ai vu que c’était une personne formidable. »

Messi a également évoqué son adaptation à Paris et l’ambiance dans le vestiaire du PSG. « J’ai eu la chance d’arriver dans un vestiaire avec de très bons joueurs et de très bonnes personnes », a expliqué l’attaquant. « C’est la chose la plus importante. Mon adaptation a été très rapide. Il est vrai qu’au début, c’était très étrange. D’un côté, il y a la difficulté de changer d’endroit après tant d’années au même endroit, mais d’un autre côté, c’était très facile parce que je connaissais beaucoup de joueurs et que l’on parle beaucoup l’espagnol là-bas. Il y a de très bonnes personnes. C’est un vestiaire très soudé, on peut le voir de l’extérieur et c’est quelque chose que j’ai pu confirmer maintenant que j’y suis entré. »

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir