Accueil Monde Europe

Obligation vaccinale en Autriche: vers 3.600 euros d’amende pour les non-vaccinés

L’Autriche passe un cap : à partir de février 2022, sa population aura l’obligation de se faire vacciner. La décision a été prise en plein pic épidémique, dans un pays où 23 % de la population refuse le vaccin.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 2 min

Se faire tester à répétition, éviter les lieux où le pass sanitaire est nécessaire, voire acheter un faux certificat de vaccination… Les non-vaccinés (quelque 23 % de la population) ne pourront bientôt plus trouver de parade pour éviter les doses.

La semaine dernière, le gouvernement autrichien est allé un cran plus loin : la vaccination sera obligatoire pour tous à partir de février 2022. Quelques rares pays, pour la plupart non démocratiques, avaient osé franchir le pas : l’Indonésie, le Turkménistan, le Tadjikistan, la Micronésie… et le Vatican. La Nouvelle-Calédonie, territoire français qui dispose d’une certaine indépendance, est également allée dans cette direction.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

23 Commentaires

  • Posté par Bastin Salvo, jeudi 23 décembre 2021, 6:25

    Le titre de cette article aurait dû être "le retour d'Adolf" ! Bande de malades complètement hypnotisés!

  • Posté par Dedecker Nicolas, mardi 23 novembre 2021, 15:33

    Et il y a encore des c... sur ce forum qui s'en réjouissent et applaudissent... Quelle honte!

  • Posté par Rambeaux Paul, mardi 23 novembre 2021, 20:36

    Ce n'est guère plus que pour un excès de vitesse, où là aussi on prend le risque de tuer des gens. Mais je suppose que le code de la route, c'est aussi une dictature, hein, Nicolas Dedecker. Tous ces gens qui crient à la dictature et n'hésitent pas à aller manifester avec les fachos, beuark. Vomir (et je rappelle que globalement, je ne suis pas favorable à l'obligation vaccinale)

  • Posté par Smyers Jean-pierre, mardi 23 novembre 2021, 18:03

    M. Dedecker milite intentionnellement pour la propagation de la maladie.

  • Posté par Raspe Eric, mardi 23 novembre 2021, 17:00

    Et il a encore des crapules qui revendiquent la liberté d'apporter la mort aux autres! Quelle honte.

Plus de commentaires

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs