Accueil Monde

Parfum de blanchiment à Uccle

En février 2016, une prétendue société bruxelloise – en fait inexistante – reçoit sur son compte chez ING 500.000 dollars. Pour l’entretien d’un bateau tout aussi mystérieux.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Toujours plus sulfureux. Joseph Kabila a aussi utilisé Port de Fisher pour effectuer une étrange transaction en Belgique, qui pourrait s’apparenter à du blanchiment.

Le 5 février 2016, 500.000 dollars en liquide sont déposés sur le compte de la société. Quatre jours plus tard, Port de Fisher vire l’argent sur un compte à la banque ING à Bruxelles, en faveur d’une société nommée « Mambimbi Wan Afritec ». Un nom qui ressemble à MW Afritec, la société congolaise de travaux publics du duo Wan-Piedboeuf.

Sauf que la facture justifiant ce paiement, adressée à « Monsieur Alain Wan, Port de Fisher », a été émise par une autre société, « MW – Afritec Marine », basée au 14/10 rue Gatti de Gamond, à Uccle. A deux pas de la gare d’Uccle-Stalle.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs