Accueil Belgique

Analyse: de curé sans soutane à citoyen sans écharpe

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Ils ont accepté l’invitation du Soir sans hésiter. Didier Gosuin a accueilli Charles Picqué et Hervé Doyen sur ses terres, la Maison du Prieur, à Rouge-Cloître. Un monastère magnifiquement restauré par la Région… en vingt-cinq ans. C’est que les choses prennent du temps, insistent les trois bourgmestres, qui en ont (eu) : pour l’hôte, 44 ans au collège d’Auderghem (dont 26 comme bourgmestre) ; pour ses invités jettois et saint-gillois, respectivement 26 et 38 d’échevinat, 22 et 36 de mayorat. Un album entier de souvenirs, que le trio feuillette, durant près de deux heures, avec recul, humour, complicité.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs