Accueil Culture

«De son vivant», formidablement réconfortant

On sort éreinté, bouleversé mais rempli d’une douceur hors du commun.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Voici un film détonateur de vie alors qu’il y a l’angoisse face à la maladie, à la mort qui s’annonce prochaine, donc trop vite. Benjamin, 39 ans, acteur raté et professeur de théâtre plutôt pas mal, apprend tout à coup qu’il a un cancer du pancréas stade 4, c’est-à-dire incurable. Il lui reste entre six mois et un an à vivre. Impossible chemin pour cet homme trop jeune, pour sa mère, mais il faut pourtant affronter cette réalité. Pas seuls. Le docteur Eddé et son équipe sont là.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs