Accueil Sports Football Ligue des Champions

Méfiez-vous du Messi qui dort

Il y a un an, avec le Barça, l’astre argentin avait également entamé sa saison du pied gauche, avant de le faire exploser dans un irrésistible crescendo. Entre spleen (qu’on lui attribue) et splendeur, la frontière est très ténue.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Plus encore que son premier but en Ligue 1 – il en a inscrit par ailleurs trois en trois rencontres de Ligue des champions – en toute fin de match contre le FC Nantes le week-end passé, la mise en lumière par le quotidien madrilène, fondateur du concours, de son 8e titre de « Pichichi » (trophée du meilleur buteur de la dernière Liga), offre une belle ouverture à Lionel Messi pour recadrer le discours sur son adaptation à Paris. Au club, et à la ville.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Ligue des Champions

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs