Accueil Sports Hockey Équipes nationales

Les Young Red Lions ont envoyé un premier message à leurs concurrents

Les U21 belges ont entamé leur Coupe du monde indienne en rendant une première copie probante face à l’Afrique du Sud. L’objectif sera maintenant d’assurer au plus vite la qualification pour les quarts de finale tout en montant en puissance pour être prêts lors des matches à couperet.

Temps de lecture: 3 min

Les hommes de Jeroen Baart ont parfaitement entamé leur tournoi en remportant, sans la moindre difficulté, la rencontre inaugurale de cette Coupe du monde, à Bhubaneswar. Opposés à l’Afrique du Sud, ils se sont imposés 5-1 en dominant assez largement les débats et en frappant avec régularité pour contrôler leur domination au marquoir. Il ne fallait d’ailleurs que 7 minutes à Roman Duvekot pour trouver le chemin des filets sur un rebond de penalty. L’Anversois inscrivait le tout premier but de ce Mondial et permettait aux Young Red Lions de se lancer dans la compétition. Mais leurs adversaires ne tardaient pas à répliquer puisque Jacques van Tondeur égalisait au quart d’heure sur penalty.

Les Belges restaient sereins mais ils manquaient parfois de réalisme devant le but. Et c’est finalement Nelson Onana qui inscrivait le numéro 2 après un remarquable effort personnel (24e). En seconde période, Roman Duvekot, élu homme du match à l’issue des débats, s’offrait un doublé sur un shot en revers puissant (45e). La Belgique ne relâchait pas la pression et c’est logiquement qu’elle ponctuait sa prestation avec des nouvelles réalisations d’Arno Van Dessel (55e) et de Rik Van Cleynenbreugel (58e).

Patience et rigueur défensive

Les jeunes Lions ont donc parfaitement exploité les erreurs sud-africaines tout en proposant un jeu intéressant et appliqué. « Nous sommes assez satisfaits de cette entame de compétition », reconnaissait tout sourire Nelson Onana. « On sait pertinemment bien qu’on ne rentre jamais dans un tournoi comme on a terminé les précédents. Il faudra grandir et nous devrons y aller étape par étape. Mais avec ce large succès, nous envoyons également un premier message aux autres équipes. Nous sommes restés bien calmes durant tout le match et nous avons évité de nous emballer. Nous avons été patients et nous avons fait preuve de rigueur défensive. Nous savions que les occasions allaient tomber et nous les avons exploitées. Je reconnais également que nous avons été un peu moins créatifs sur penalty, que nous avons certainement perdu un peu de belles bêtes alors que nous aurions pu les étouffer avec un peu plus de rigueur. Mais je le répète, nous allons grandir dans cette Coupe du Monde. Nous venons de placer la barre à un premier niveau et nous ne pourrons plus descendre en dessous de celui-ci au cours du tournoi. Ce match vaut un 6 ou un 7 sur 10. Pour la suite, nous devrons faire preuve de patience et soigner le contrôle de balle. C’est cela l’ADN du hockey belge. »

Un match programmé ce vendredi, à 15h00 (heure belge), qu’il faudra également remporter pour déjà valider son ticket pour les quarts de finale avant même de disputer la dernière rencontre de poule face au Chili (samedi). « La Malaisie pratique un peu le même style de jeu que celui de l’Argentine que nous avons affronté en match de préparation, ici, à Bhubaneswar », prévient encore le joueur du Braxgata. « C’est un jeu plus physique, plus agressif et ils aiment évoluer en contre-attaques. Il sera donc essentiel de bien garder la balle et de contrôler leurs reconversions offensives rapides et les contres. Nous devrons faire le jeu et empêcher la partie de basculer dans une rencontre de ping-pong. Nous voulons naturellement assurer au plus vite notre qualification pour les quarts de finale. Sans vouloir nous montrer arrogants, nous voulons prendre part aux demi-finales. Nous avons travaillé pour cet objectif et nous devrons tout mettre e œuvre pour y parvenir. »

Le staff tirera très certainement de nombreux enseignements de cette première sortie indienne et il s’appliquera à corriger certains détails pour encore améliorer les performances de l’équipe belge qui avait terminé vice-championne du monde en 2016, à Lucknow (Inde).

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Equipes nationales

Analyse Hockey: le réalisme sera l’une des clés pour les Young Red Lions

La Belgique affronte l’Inde, ce mercredi, en quarts de finale de la Coupe du monde junior. Un duel explosif entre les 2 finalistes de la dernière édition. Mais pour le coach, Jeroen Baart, ses protégés ont les qualités pour s’imposer s’ils font preuve de maturité, de constance et surtout d’opportunisme devant le but.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Hockey, les résultats et classements Découvrez le programme du jour et le calendrier de la saison

Résultats et classements
SoSoir Voir les articles de SoSoir