Accueil Le direct Le direct économie

5G - Agoria demande un cadre durable et juridiquement sûr

La fédération de l'industrie technologique Agoria plaide pour la mise en place rapide d'un cadre durable et juridiquement sûr afin que des réseaux 5G performants puissent être déployés. Les gouvernements fédéral et régionaux sont parvenus à un accord mercredi en comité de concertation concernant la mise aux enchères des licences 5G -  le réseau de téléphonie mobile de 5e génération - et l'arrivée d'un éventuel quatrième opérateur sur le marché belge des télécoms.
Temps de lecture: 2 min

Par "durable", Agoria entend des "conditions qui offrent une garantie suffisante de sécurité juridique". "La durabilité implique également une prise en compte suffisante de l'impact sur la consommation d'énergie et du niveau des normes de rayonnement déterminées par les Régions, qui sont actuellement encore trop restrictives pour pouvoir garantir un déploiement partout en Belgique, a fortiori dans un contexte de l'entrée de nouveaux entrants, qui selon les études publiées engendrera une augmentation de la consommation énergétique."

L'organisation patronale flamande Voka s'est, elle, montrée satisfaite de l'accord annoncé mercredi. "Les entreprises attendent avec beaucoup d'impatience de développer des applications concrètes de la 5G et de poursuivre sur le chemin de la transformation numérique."

Le Voka espère que les choses ne vont plus traîner. "Nous accusons déjà plus de deux ans de retard par rapport à nos pays voisins. Il est maintenant important qu'aucun obstacle n'entrave le déploiement de cette nouvelle technologie."

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Direct économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs