Accueil Monde Europe

Allemagne: le SPD, les Verts et les libéraux ont conclu un accord de gouvernement

Près de deux mois après les élections législatives marquées par une débâcle historique pour le camp conservateur de la chancelière, le social-démocrate Olaf Scholz va enfin entrer à la chancellerie et succéder à Angela Merkel.

Temps de lecture: 2 min

Les sociaux-démocrates allemands, les Verts et les libéraux ont conclu mercredi un accord gouvernemental pour former une coalition qui va accéder au pouvoir et ouvrir ainsi une nouvelle ère après 16 années d’Angela Merkel, selon le contrat entre les trois partis consultés mercredi par l’AFP.

Près de deux mois après les élections législatives marquées par une débâcle historique pour le camp conservateur de la chancelière, le social-démocrate Olaf Scholz va entrer à la chancellerie, dans une alliance inédite avec les Verts et le parti libéral du FDP.

Ce que l’on sait

Les écologistes vont hériter de cinq ministères dont celui des Affaires étrangères et un « super-ministère » regroupant l’Economie et la protection du climat. Les noms des futurs ministres ne sont pas précisés dans le contrat de coalition dévoilé mercredi, mais selon la presse allemande, la co-présidente des Verts, Annalena Baerbock, devrait devenir la première femme à diriger la diplomatie du pays et l’autre dirigeant du parti écologiste, Robert Habeck, devrait être nommée à la tête du « super-ministère », avec en plus le titre de vice-chancelier du futur gouvernement d’Olaf Scholz.

Quant aux Libéraux, ils obtiennent le ministère des Finances. Christian Lindner devrait donc décrocher le prestigieux ministère de la première économie européenne, convoité par les Verts durant les négociations de coalition.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs