Accueil La Une Économie

La caisse intelligente, un poids sur l’estomac pour l’horeca

L’arrêté royal nécessaire à l’instauration de la caisse intelligente a passé sans encombre le cap du Conseil d’Etat. Par contre, les mesures compensatoires accordées au secteur par le gouvernement conservent un caractère brouillon.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

La caisse intelligente ! Celui qui y comprend encore quelque chose gagne un repas gratuit aux frais du gouvernement. Depuis décembre, le menu est annoncé au secteur horeca : doit s’équiper d’un système de caisse enregistreuse tout établissement réalisant au moins 25.000 euros de chiffre d’affaires annuel (HTVA) sur la vente de repas. Pour rappel, ce critère avait été instauré en décembre dernier par la majorité fédérale après que le Conseil d’Etat eut invalidé le précédent seuil fixé lui à 10 % du volume d’activités.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs