Accueil Monde Europe

Mémorial, l’ONG phare de Russie menacée de fermeture

Pilier de la défense des droits de l’homme, la réputée organisation est convoquée ce jeudi à la Cour suprême, provoquant indignation et inquiétude à Moscou et à l’étranger.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Nous continuerons à travailler. Mais un nuage d’incertitudes pèse sur nous… » Dans les locaux moscovites de Mémorial, la principale ONG russe des droits de l’homme, Irina Chtcherbakova, 72 ans, ne cache pas sa détermination. Et aussi son inquiétude. Depuis des années, cette historienne multiplie programmes et expositions pour entretenir la mémoire sur les répressions soviétiques minimisées en plus de vingt ans de pouvoir sous le régime du président Vladimir Poutine. Symbole de la perestroïka, Mémorial a depuis étendu ses activités à la défense des droits humains et des prisonniers politiques. Il est aujourd’hui menacé de liquidation.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs