Accueil Société

Vers un arrêt pur et simple d’Uber à Bruxelles?

Un arrêt de la cour d’appel de Bruxelles contraint les chauffeurs LVC utilisant Uber à cesser d’opérer dès ce vendredi.

Temps de lecture: 2 min

Les chauffeurs titulaires d’une licence LVC (Location de Voiture avec Chauffeur), qui utilisent l’application Uber pour le transport rémunéré de personnes, sont contraints de cesser d’opérer dès ce vendredi, a communiqué Uber. Selon l’entreprise américaine, c’est ce qu’il ressort d’un arrêt de la cour d’appel de Bruxelles, rendu ce mercredi.

« Ce jour, mercredi 24 novembre, la cour d’appel de Bruxelles a rendu un arrêt impliquant que l’injonction de cesser d’opérer, émise en 2015 à l’encontre d’UberPop (qui permettait à des particuliers de fournir des services de transport de passagers), s’applique également aux services de mobilité fournis par des conducteurs professionnels LVC », a déclaré l’entreprise Uber, via un communiqué, mercredi en fin d’après-midi.

« Cela signifie qu’à partir de ce vendredi 26 novembre, à 18h00, 2.000 conducteurs bruxellois titulaires d’une licence LVC perdront leurs sources de revenus, et que des centaines de milliers de passagers n’auront plus accès à ces options de transport sûres et abordables », a-t-elle commenté.

« Cette décision a été prise sur la base d’une réglementation obsolète, rédigée à une époque antérieure aux smartphones, que le gouvernement a promis de réformer au cours des sept dernières années, exercice auquel il a échoué », a déclaré Laurent Slits, qui dirige les opérations d’Uber en Belgique. « Nous sommes profondément préoccupés pour les 2.000 chauffeurs bruxellois LVC qui vont perdre leur capacité à générer des revenus à partir de vendredi. Nous demandons instamment au gouvernement bruxellois d’agir rapidement pour réformer une fois pour toutes le secteur des taxis et des LVC, afin que les chauffeurs puissent continuer à travailler et subvenir aux besoins de leur famille ».

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Van Wemmel Thierry, mercredi 24 novembre 2021, 18:30

    Message @Uber : rien de plus facile, vous les engagez sous contrat de travail !

  • Posté par Moriaux Raymond, mercredi 24 novembre 2021, 17:59

    On a pas inventé les smartphones pour permettre à des brigands de contourner les règles qui préexistent et qui visent, notamment, à préserver les travailleurs salariés des pirates qui exploitent sans vergogne la précarité des autres.

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko