Accueil Société Régions Bruxelles

Stib: à l’aide de caméras, le bus assure ses arrières

Bientôt testés sur la ligne 64, les rétroviseurs numériques offrent une meilleure visibilité en diminuant notamment les angles morts. La Stib planche aussi sur un limiteur de vitesse.

Article réservé aux abonnés
Journaliste service Bruxelles Temps de lecture: 4 min

Si le nombre d’accidents impliquant sa flotte de bus connaît une courbe descendante, le bilan passant de 3.195 cas en 2015 à 2.139, l’an dernier, soit une baisse de 33 % et ce malgré l’augmentation des fréquences, la Stib souhaite encore améliorer ces statistiques.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs