Accueil Société

La réalité des détenus vaut bien un musée

Une pétition plaide pour la transformation de la prison de Forest, amenée à cesser ses activités actuelles en septembre prochain, en musée pédagogique sur la vie en milieu carcéral.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Bruxelles Temps de lecture: 3 min

La prison est un angle mort de notre société. Pour ceux qui ne l’ont pas vécue, il y a certes les rapports (jamais surprenants, souvent négatifs) sur les conditions de détention défaillantes dans notre pays – dernier exemple en date, celui très alarmant du Conseil central de surveillance pénitentiaire (CCSP) sur les cellules de punition – ou la possibilité de s’intéresser aux témoignages de détenus et de leurs proches. Il y a aussi les fantasmes, les discours simplistes. Et, souvent, l’indifférence. Les institutions pénitentiaires de la capitale (Saint-Gilles, Forest, Berkendael, formant un grand ensemble à cheval sur les deux communes) ont cependant la particularité de s’intégrer au cœur de la ville. On n’est pas dans leurs murs, on peut même se ficher de ce qu’il s’y passe, mais, au moins, la prison est « là », elle nous rappelle à sa présence. Plus pour longtemps.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs