Accueil Opinions Débats et idées

Les belgicismes, un patrimoine de plus en plus apprécié

Dans la troisième édition du « Dictionnaire des belgicismes », le linguiste Michel Francard et son équipe mettent en évidence la richesse de cette variation du français

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Forum Temps de lecture: 4 min

Comparée aux deux premières (2010 et 2015), la troisième édition du Dictionnaire des belgicismes, dirigée par le linguiste Michel Francard – par ailleurs chroniqueur au journal Le Soir  –, se présente sous un format agrandi. Ce changement de forme n’est pas le seul : le contenu a également été revu pour accueillir une série de nouvelles entrées, mais aussi des additions et autres précisions.

« Depuis les deux dernières éditions, d’abondants matériaux s’étaient accumulés », explique Michel Francard. « Une partie de ceux-ci provient des réseaux sociaux sur lesquels je partage mes chroniques et où je peux échanger avec des internautes. »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Coets Jean-jacques, mercredi 24 novembre 2021, 21:34

    Je peux confirmer que "conducteur fantôme" est utilisé depuis quelques années en France ! Cependant, j'aime cette profession de foi "le français qui vit est celui pratiqué par ses usagers. ... chacun se l'approprie..." C'est ainsi que je vois ma langue, riche, belle, ouverte, et généreuse !

Aussi en Débats et idées

Nouveau mot de l’année 2021: à vous de voter!

Le jury a arrêté une liste de mots à partir des très nombreuses propositions qui lui avaient été soumises. Il reste à désigner celui d’entre eux qui remportera le titre de nouveau mot de l’année 2021. Les votes sont ouverts jusqu’au 21 décembre minuit.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs