Accueil Société

Coronavirus: le médecin wallon fournissait également de faux certificats à des Flamands

Selon la ministre wallonne de la Santé Christie Morreale (PS) une fraude aux CST a été détectée lundi. Une anomalie d’encodage d’un médecin a démontré que ce dernier avait fraudé à hauteur de 2.000 fausses vaccinations et donc à 2.000 faux Covid Safe Tickets.

Temps de lecture: 2 min

Le médecin wallon qui est suspecté d’avoir délivré de faux certificats de vaccination, à grande échelle, a également fourni ces documents à 539 « clients » flamands, a indiqué l’agence sanitaire du nord du pays (Agentschap Zorg en Gezondheid) à Belga, confirmant une information du ministre flamand de la Santé publique, Wouter Beke (CD&V).

« 539 faux enregistrements de vaccination ont conduit à des certificats délivrés erronément », a précisé mercredi Joris Moonens , porte-parole de l’agence. « Nous allons maintenant envisager le dépôt d’une plainte contre le médecin, mais aussi contre les personnes qui ont fait usage des faux certificats en question. Le parquet décidera des suites à donner à ce dossier. »

Le médecin wallon est suspecté d’avoir fourni 2.000 faux certificats de vaccination. Un dossier de faux et usage de faux est actuellement à l’instruction auprès du parquet de Charleroi à la suite d’une plainte et d’une constitution de partie civile de l’Aviq (l’Agence wallonne pour une Vie de Qualité). Tous les certificats et les Covid Safe Tickets (CST) délivrés en conséquence ont été invalidés.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par NICODEME CLAUDE, jeudi 25 novembre 2021, 13:57

    Ah! pour ça, ils connaissent Charleroi.... Je pensais qu'ils n'osaient pas s'y rendre....

  • Posté par collin liliane, mercredi 24 novembre 2021, 23:07

    En taule et déchu à vie du droit d'exercer pour mise en péril de la vue d'autrui.

  • Posté par Lambert A., mercredi 24 novembre 2021, 20:18

    En dehors des poursuites judiciaires qu'il encourt, avec à la clé les sanctions qui s'imposent, il faut qu'il soit aussi rayé de l'Ordre des médecins, avec interdictions d'exercer à l'avenir, car il s'est avéré être un véritable hors-a-loi. Par ailleurs, tous ceux qui ont eu recours à ses services vraiment très lucratifs, doivent aussi être poursuivis.

Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko