Accueil Économie Mobilité

UberX forcé à l’inactivité dès vendredi soir à Bruxelles

Un arrêt de la cour d’appel tombé mercredi donne raison aux exploitants de taxis dans une procédure qui les opposait à la plateforme Uber depuis six ans.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 3 min

Le service UberX sera forcé à l’inactivité dès ce vendredi 26 novembre à 18 heures à Bruxelles, nous n’avons pas le choix et c’est tout simplement catastrophique : 2.000 chauffeurs bruxellois sont concernés par l’interruption de leur activité professionnelle, du jour au lendemain », explique Laurent Slits, manager, un brin paniqué, de la plateforme américaine pour la Belgique. En cause, un arrêt de la cour d’appel de Bruxelles tombé mercredi – que nous avons pu consulter – qui fait suite, en résumant fortement, à une décision d’un tribunal de commerce de la Région datant de 2015 (cette action en justice a été suivie par plusieurs procédures en cascade opposant différentes sociétés de taxis à la plateforme).

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Cario Regis, jeudi 25 novembre 2021, 8:23

    La journaliste manque de recul en écrivant sans utiliser de guillemets : système est interrompu quelques jours après le prononcé et immédiatement remplacé dans vos cœurs et vos smartphones par UberX. "Dans vos coeurs" ??? Il s'agit d'un article de presse ou d'une publicité ?

Aussi en Mobilité

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs