Accueil Planète Biodiversité

L’étrange timing de la carte mesurant la biodiversité bruxelloise

Une carte d’évaluation biologique de la capitale atterrit sur la table du gouvernement bruxellois ce jeudi, des mois après qu’un « brouillon » soit arrivé sur le bureau du ministre de l’Environnement Alain Maron (Ecolo). Pour Natagora, il y a infraction à l’accès à l’information géographique.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 7 min

Sur cette friche, ce sont des libellules et des abeilles sauvages. Dans ce marais, un oiseau aquatique. À Bruxelles, souvent dans les projets d’urbanisation, comme les PAD (plans d’aménagements directeurs), la biodiversité revient en guise d’enjeu. Et le débat se fige alors, entre logements à construire et nature à défendre. Une nature qu’il n’est pas toujours facile de mesurer, d’évaluer.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Fonder Daniel, vendredi 26 novembre 2021, 13:55

    Une nouvelle fois, une gigantesque manipulation avec l’appel à des bureaux d’études ideologiquement marqués « verts », qui ne peuvent en aucun cas fournir un rapport objectif sur la situation. On en a assez de ces experts verdasses, les autres,menacés par les lobbies verts, préfèrent se taire et travailler sans cette subsidiation orientée.

  • Posté par Druide David, jeudi 25 novembre 2021, 16:28

    Sacré Maron, il n'en loupe pas une ce vaurien!

Aussi en Biodiversité

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs