Accueil Société

Coronavirus: les chiffres inquiètent plusieurs ministres, un Codeco est envisagé la semaine prochaine

Au vu des chiffres de la crise sanitaire, plusieurs ministres soutiennent qu’un nouveau Comité de concertation pourrait se réunir pour décider de nouvelles mesures dans les prochains jours.

Temps de lecture: 3 min

Il est possible que dans les prochains jours, de nouvelles mesures de renforcement soient annoncées pour contenir la propagation du coronavirus. C’est ce qu’a déclaré la ministre de l’Intérieur Annelies Verlinden (CD&V) jeudi dans De Ochtend sur Radio 1. Elle n’exclut pas qu’un Comité de concertation se réunisse dès demain/vendredi.

Le secteur de la santé tire la sonnette d’alarme alors que les taux d’infection atteignent des niveaux record. « Je pense que nous devons donner un très bon suivi à ce message », a déclaré Verlinden jeudi. « S’il est nécessaire d’agir, nous devons agir. Nous avons toujours dit que nous pouvions agir rapidement lorsque cela était nécessaire, et si les chiffres sont maintenant tels qu’il faut agir, nous devons prendre des décisions. »

Jeudi, il y aura de nombreuses consultations au sein du gouvernement pour préparer un éventuel Comité de concertation, a révélé la ministre. « Je peux vous assurer qu’avec le Premier ministre, nous examinons le moment où nous devrions nous asseoir à nouveau ensemble et je pense que ce sera beaucoup plus tôt que ce que nous avions initialement envisagé. »

En alerte 5, ce qui correspond au confinement

De son côté, la ministre wallonne de la Santé Christie Morreale a déclaré à La Libre  : « Nous sommes en alerte 5, ce qui correspond à un confinement On essaie de tenir le cap sans fermer les secteurs mais on voit que la situation est très critique, non seulement dans les hôpitaux mais aussi avec le tracing, le testing et les reports d’hospitalisations ». Elle n’évoque pas encore de nouvelles mesures, mais plutôt des contrôles pour être sûrs que les mesures décidées récemment soient bien appliquées. « On continue de voir beaucoup de monde sur les routes, je n’ai pas le sentiment que le télétravail obligatoire est respecté. » En revanche elle envisage d’avancer le prochain Comité de concertation.

Pour le ministre bruxellois Alain Maron, chargé de l’Action sociale et de la Santé au micro de Bel RTL , « Les hôpitaux se remplissent de cas covid. Un Comité de concertation aura bien lieu dans les prochains jours ». Il se dit extrêmement inquiet. « Les modèles prévoient, pour le moment, un pic dans les hospitalisations pour la mi-décembre, aux alentours de 1.000 lits aux soins intensifs. Ce qui est une situation extrêmement tendue. Mais pour que ça se passe, dans les prochains jours, il faut une inflexion. C’est ce que prévoyaient les différents modèles mathématiques, qui en général se trompent peu, mais maintenant ça doit se traduire dans les faits. Or il devient inquiétant de ne pas voir cette inflexion ».

Sur LN24, la co-présidente d’Ecolo Rajae Maouane a admis qu’il fallait « prendre des mesures rapidement » tout en appelant à « ne pas être dans la précipitation », rappelant qu’un Codeco s’était déjà tenu la semaine dernière. « La situation est très tendue » tant dans les hôpitaux qu’au niveau des contaminations mais il faut « regarder la situation au calme ». Cependant, ce Codeco doit se tenir « au plus vite » tout en gardant une certaine « humilité ».

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

30 Commentaires

  • Posté par Smyers Jean-pierre, jeudi 25 novembre 2021, 16:45

    Les deux caractéristiques principales de M. Pe(e)ters, c'est qu'il n'aime pas la contradiction, et qu'il adore faire réagir à ce qu'il dit, ça le gonfle d'importance. Dans le passé, il y a 18 mois, il réagissait, mais quand on le contredisait dans la médiocrité de son raisonnement, il essayait de ratiociner: alors, acculé, il était bien obligé de capituler. Aujourd'hui, il a trouvé plus efficace: pilonner de nouvelles les plus provocantes ou ignobles possibles, dont il sait qu'elles vont faire réagir, puis surtout ne plus répondre -il est vite ridiculisé-. Ensuite, repartir sur une nouvelle salve de monstruosités. Un comportement particulièrement immature.

  • Posté par Peeters PR, jeudi 25 novembre 2021, 12:55

    Le vaccin ne fonctionne pas, l'ivermectine oui et aussi contre les variants de la covid. https://lemediaen442.fr/japon-livermectine-contre-le-covid-ca-marche/ et Le Japon abandonne le déploiement de vax, passe à l'ivermectine et met fin à COVID presque du jour au lendemain, L'absurdité actuelle du COVID-19 ici aux États-Unis et en Europe existe uniquement et exclusivement parce que nos gouvernements n'ont pas utilisé le bon traitement. Ils ont utilisé des soi-disant « vaccins » alors que le Japon vient de prouver, en moins d'UN MOIS, que l'ivermectine peut anéantir la maladie. https://thesecondnews.com/japan-drops-vax-rollout-goes-to-ivermectin-ends-covid-almost-overnight/

  • Posté par massacry olivier, jeudi 25 novembre 2021, 16:59

    Mr Maesen, l'ivermectine étant aussi utilisé contre les poux du pubis, il n'est pas étonnant que les amateurs de plans QQ (Q-omplotise Q-anon) se l'arrachent. Pour le Japon et l'ivermectine, le croisé continue son intox: https://fr.news.yahoo.com/covid-19-japon-na-abandonn%C3%A9-164610905.html?guccounter=1&guce_referrer=aHR0cHM6Ly93d3cuZ29vZ2xlLmNvbS8&guce_referrer_sig=AQAAABEoIWzzronVZthgKx1CMidk2R9I-aIGEvYpX0p0UT6y7wh6ww-9sXltOG1KgIGUS8NN7Q8_aVrBAyFauDWDb_ZDRuz7WDNfo7I9IdyNCFdma_LebqsnqgGf9Xs0zdsR8mtJVZIRKUOFDYNZluiMwfSTE1qEDzwuh812tPmLS6KY, https://www.bbc.com/afrique/region-58828793, https://www.rtbf.be/info/societe/detail_non-l-ivermectine-n-a-pas-permis-de-juguler-l-epidemie-de-covid-19-en-inde-en-trois-semaines?id=10796615, https://www.verificat.cat/vaccines/entry/non-le-japon-ne-recommande-pas-officiellement-la-prise-divermectine-en-tant-que-traitement-contre-la-covid-19, https://factuel.afp.com/http%253A%252F%252Fdoc.afp.com%252F9MK3LF-1.

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, jeudi 25 novembre 2021, 14:28

    Ahhhhh, si l'ivermectine pouvait aussi "anéantir la maladie" <Peeters Rat> (TM). La rendre moins "virulente" serait déjà un premier pas salvateur... Cet antiparasitaire est bien connu (et depuis longtemps) pour son efficacité contre la gale (notamment). Quel bonheur s'il était aussi actif contre la vermine... A quand les premiers essais de phase III pour cette utilisation "particulière" ? Certains <volontaires> se pressent déjà au portillon de ce forum depuis belle lurette ; serait-ce pour obtenir leurs doses gratuites ?

  • Posté par Baeyens Remi, jeudi 25 novembre 2021, 12:39

    Je m'étonnes, les déclarations de Maron qui a la 'responsabilité' de la santé des Bruxellois (région du pays qui a le moindre taux de vaccination de lla Belgique) ose encore donner des leçons. Je ne vois pas ce que la 'co-présidente' d'ecolo vient faire la dedans. D'autre part, nous subissons une épidémie qui touche tout le pays. Pourquoi faut il des variations 'régionales' pour décider ce qu'il faut faire ? Cela montre de manière dramatique la nécessité d'un pouvoir national fort. Je me souviens d'une épidémie de peste au nord-est du Congo. Il fallait eradiquer les rats qui vivaient dans les huttes. Les autorités ont décidé d'encourager la population aà tuer les rats et de rémunérer les queues de rat qu'ils rapportaient au centre sanitaire.. Succès inattendu ! Une enquête a montrée que les rats étaient mangés et c'est le reste de ces repas qui étaient rapportés. Les réactions de la population sont irrationnelles et dans ces situations il faudrait des décisions quasi 'dictatoriales'. Cela n'est pas possible aujourd'hui mais devant la dispersion des pouvoir,s il est difficile d'imposer un minimum de discipline. Ceci montre bien la difficulté de limiter certaines libertés si l'on laisse à un émiettement des pouvoirs de contrôler cette épidémie.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko