Accueil Monde France

France: une troisième dose de vaccin obligatoire avant le 15 janvier pour les plus de 18 ans

Face à la flambée des cas en Europe et en France notamment, de nouvelles restrictions sanitaires étaient attendues de la part du gouvernement français ce jeudi.

Temps de lecture: 2 min

Olivier Véran, le ministre de la Santé, s’est exprimé. « La France connaît à son tour une cinquième vague, qui sera sans conteste, plus forte et plus longue que celle survenue cet été. » Il ajoute « Nous considérons encore aujourd’hui que nous pouvons passer cette vague sans recourir aux outils les plus contraignants. »

Il n’y aura donc « ni confinement, ni couvre-feu, ni fermeture anticipée des commerces, ni limitation de déplacement » parmi les annonces du jour, assure Olivier Véran.

« Le vaccin réduit le risque de contaminer autour de nous. Il me protège moi-même et les personnes de mon entourage. Le vaccin est très protecteur, mais il est vrai que son efficacité va diminuer avec le temps. Votre mémoire immunitaire n’est pas infaillible. Il faut renouveler le rappel au bout de quelques mois pour rappeler la mémoire immunitaire. »

Les mesures

« Il vaut mieux faire ce rappel dès 5 mois après la réception des deux dernières doses. Désormais, le rappel vaccinal sera ouvert à tous les adultes (dès 18 ans), dès 5 mois après la dernière injection. »

Une précision importante : « Une infection correspond à une injection  » de vaccin. Si vous avez été testé positif au covid-19 depuis vos deux doses, il vous faut donc attendre cinq mois après votre infection pour recevoir une dose de rappel. L’ouverture de la dose de rappel à tous sera effective dès ce samedi. Cela concerne «  25 millions de Français, dont 6 millions ont déjà reçu leur rappel », selon le ministre de la Santé.

La dose de rappel sera intégrée au pass sanitaire dès le 15 janvier, pour tous les adultes, sept mois après la dernière injection.

Le ministre a également annoncé qu’à compter de lundi, la durée de validité des tests PCR et antigéniques, qui servent de pass sanitaire pour ceux qui ne sont pas encore vaccinés, sera réduite à 24 heures (contre 72 heures puis 48 heures depuis son lancement).

Le port du masque est à nouveau obligatoire partout en intérieur.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

10 Commentaires

  • Posté par Coppens Jean-pierre , jeudi 25 novembre 2021, 14:16

    Le titre de l’article est erroné. Le vaccin n’est pas obligatoire. Mais le pass sanitaire sera désactivé à partir du 15 janvier si 7 mois se sont écoulés depuis la 2e injection et que la personne n’a pas effectué son injection de rappel.

  • Posté par Virlet Bruno, jeudi 25 novembre 2021, 17:51

    @Jean-Pierre Vous avez raison. Mais un (nouveau) rétropédalage du gouvernement français me paraît inévitable quant à la date butoir du 15 janvier, il sera techniquement et humainement impossible pour que les "double vaccinés" ou simplement les convaincus puissent tous déjà obtenir le sésame en 6 semaines... Cela va brûler encore plus que dans les DOM ou les banlieues. Ne parlons pas des pays voisins qui ne seront pas forcément en phase avec cette date butoir. Cela promet...

  • Posté par Bonisseur de La Bath Adolphe, jeudi 25 novembre 2021, 13:50

    C'est le Stalingrad covidiste !! Vite la union de Zemmour, LePen et Philippot, dehors avec les covidistes!

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, vendredi 26 novembre 2021, 8:59

    L'équation : [<ABB> = stupidité abyssale] , reste plus valide et pertinente que jamais... Et c'est toujours "sans rire".

  • Posté par massacry olivier, jeudi 25 novembre 2021, 17:42

    Le petit adolphe un petit facho? Noonnn?

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs