Accueil Société

L’Europe recommande le vaccin de Pfizer pour les 5 à 11 ans

L’Agence européenne des médicaments a donné ce jeudi son feu vert à l’utilisation de ce vaccin chez les enfants.

Journaliste au service Economie Temps de lecture: 1 min

L’Agence européenne des médicaments (EMA) a indiqué ce jeudi être favorable à une autorisation du vaccin de BioNTech-Pfizer contre le covid pour les enfants de 5 à 11 ans. Les études cliniques menées auprès de 2.000 enfants ont montré un taux d’efficacité de 90,7 % dans la prévention des symptômes du covid, même si « le taux d’efficacité réel pourrait être compris entre 67,7 et 98,3 % », informe l’EMA. La plupart des effets secondaires sont similaires à ceux constatés chez les plus de 12 ans, à savoir de la fatigue, des douleurs au point d’injection, des maux de tête, des rougeurs… Des effets habituellement légers ou modérés qui disparaissent après quelques jours. Ce vaccin pour les 5-11 ans n’est pas le même que celui donné aux plus de 12 ans, son dosage est plus faible. Mais les études cliniques ont montré que la réponse immunitaire était malgré tout comparable à celle constatée chez les 16-25 ans ayant été vaccinés avec le Pfizer. Comme pour les adultes, le vaccin est administré en deux doses, espacées de trois semaines.

Sur base de la recommandation de l’EMA, il revient maintenant à la Commission européenne d’autoriser officiellement l’extension d’indication aux 5-11 ans pour le vaccin Pfizer.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Raspe Eric, jeudi 25 novembre 2021, 22:33

    Même si une hirondelle ne fait pas le printemps et qu'il faille éviter les généralisations hâtives, la mésaventure du Premier Ministre Castex contaminé par sa fille de 11 ans démontre que les jeunes enfants peuvent participer activement aux chaînes de transmission du virus. Avec le virus initial, à cause de l'expression plus faible de la serrure qui permet l'entrée du virus dans leurs cellules et à cause de l'activité plus élevée de la première ligne de défense de notre système immunitaire chez les jeunes, ceux-ci étaient naturellement relativement protégés du virus. Avec un variant delta qui produit 1000X plus de particules virales par personne infectée et qui pénètre plus vite dans nos cellules et donc a besoin de moins de particules virales pour infecter un sujet que la souche initiale, cette protection dont jouissait les plus jeunes a disparu. J'espère que les contraintes auxquelles sont soumis plusieurs des ministres du gouvernement belge suite à leur contact avec monsieur Castex feront réfléchir leurs collègues d'autres niveaux de pouvoir. Il faut qu'il comprennent les conséquences des nouvelles caractéristiques du virus et des dangers qu'elles apportent. Surtout, qu'ils abandonnent l'idée d'envoyer sans aucune protection nos chers enfants en première ligne d'exposition au virus. Il ne faut pas tergiverser pour vacciner nos enfants et dès maintenant se résoudre à leur faire porter un masque même si c'est pénible. Cela permettra d'éviter une situation pire : la fermeture des classes ou des écoles. Finalement qui sont réellement les bourreaux d'enfants? Ceux qui ont compris les dangers du variant delta et veulent les éviter aux enfants ou ceux qui imposent de ne rien faire?

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, vendredi 26 novembre 2021, 9:13

    Assez d'accord avec vous M. Raspe. Quant à nos ministres "en contact" avec M. Castex, il semblerait que leur premier test PCR à chacun soit négatif. Ce qui démontre assez bien la protection offerte par la combinaison "vaccination - masque bien porté - rencontre en extérieur" qui s'applique dans ce cas-ci.

  • Posté par Smyers Jean-pierre, jeudi 25 novembre 2021, 17:07

    Revoilà la propagande de cet activiste qui milite systématiquement en faveur de la propagation du virus, et qui s'affuble à dessein du nom d'Adolphe.

  • Posté par Bonisseur de La Bath Adolphe, jeudi 25 novembre 2021, 13:41

    Il faut pas vacciner ceux qui ne font pas une maladie. Pour ne pas parler des myocardites, péricardites, thromboses, etc. Arrêtons cette folie. Touchez pas nos enfants !

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, vendredi 26 novembre 2021, 9:05

    L'équation : [<ABB> = stupidité abyssale] , reste plus valide et pertinente que jamais... Et c'est toujours "sans rire".

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko