Accueil Culture Arts plastiques

Kinshasa applaudit la volonté belge de rendre au Congo des objets traditionnels volés

Une table ronde sur la restitution du patrimoine congolais a ouvert la voie à un nouveau chapitre plus apaisé de l’histoire belgo-congolaise.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 4 min

La colonisation et les exactions commises à cette époque ont privé des générations de Congolais de l’accès à leur patrimoine et à la spiritualité de leurs ancêtres. La Belgique doit gérer cet héritage trouble, mais il est de notre ressort collectif d’agir sur le présent et de modifier notre avenir. En travaillant sur la restitution de biens spoliés, le gouvernement belge s’engage à construire une histoire commune avec le peuple congolais ».

Un nouveau chapitre de l’histoire complexe et mouvementée des relations entre la Belgique et le Congo a été amorcé cette semaine à Kinshasa : le secrétaire d’Etat belge à la politique scientifique, Thomas Dermine, y a organisé une table ronde sur le thème de la restitution du patrimoine culturel congolais, et ces mots qu’il a prononcés devant ses hôtes congolais ont été particulièrement appréciés.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Joute Dodo, vendredi 26 novembre 2021, 13:35

    Ces objets vont se retrouver dans les collections privée des proches du pouvoir ou donnés par le pouvoir congolais aux "amis" du moment, qui qu'ils soient. Il ne s'agit aucunement d'un retour de ces objets au profit de la population congolaise comme on se plaît à le dire ici.

Aussi en Arts plastiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs