Accueil Culture Arts plastiques

Plasticiens: la «visibilité», ça ne paie pas

Une campagne grinçante de la Fédération des arts plastiques : les plasticiens ne veulent pas être payés en « visibilité », mais selon un barème équitable.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 2 min

Extrait du JT 19bis : « Bonne nouvelle pour les artistes plasticiens : le gouvernement est enfin tombé d’accord, les artistes qui jusqu’à présent n’étaient pas rétribués par les institutions présentant leur travail pourront maintenant toucher une rémunération. Pour cela, une nouvelle monnaie va être spécialement créée à leur attention, elle devrait voir le jour dès janvier 2022… » Et la journaliste de sortir de son chapeau un billet genre Monopoly, d’une valeur faciale d’« 1 visibilité ».

Quoi ? Une « visibilité », c’est tout ce qu’on a trouvé pour payer les artistes plasticiens ? L’un des artistes concernés affiche un sourire aigre-doux et, fausse monnaie en main, conclut le reportage : « Une visibilité ? J’propose qu’on aille acheter du pain avec, on va voir ce qui se passe… »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Arts plastiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs