Accueil Sports Football Football belge Standard

Bodart a repris l’entraînement au Standard: il pourra tenir sa place contre Gand

Suite au pétard qui avait explosé à proximité du gardien de Louvain Rafael Romo à la mi-octobre dernier, le Standard a été condamné à une fermeture d’une partie de la tribune 4 du stade de Sclessin, lors de son prochain match à domicile.

Temps de lecture: 2 min

À l’exception de Daouda Peeters (neuropathie), qu’on ne reverra pas de sitôt, Luka Elsner devrait pouvoir compter sur un effectif au grand complet pour le déplacement que le Standard effectuera dimanche (18h30) à La Gantoise. Avec Abdoul Fessal Tapsoba donc, qui se réentraîne normalement depuis mardi après avoir soigné une blessure au quadriceps, mais aussi avec Arnaud Bodart. Si le gardien liégeois était remonté sur le terrain mercredi, pour s’entraîner individuellement, il a effectué jeudi, à l’occasion d’une double séance de travail, son retour dans le groupe. Complètement débarrassé des douleurs au genou qui l’avaient empêché de tenir sa place samedi face à Eupen, le capitaine du Standard devrait donc être bel et bien au poste à la Ghelamco Arena. Les joueurs liégeois s’entraîneront encore ce vendredi matin, puis samedi après-midi, avant de mettre le cap sur Gand dimanche sur le coup de 10 heures.

Tribune 4 partiellement fermée

Par ailleurs, le Comité disciplinaire de l’Union belge a infligé au Standard la fermeture d’une partie de sa tribune 4, lors d’un prochain match à domicile (soit les blocs D4, E4, F4 et G4). Cette sanction (on évoquait aussi un huis clos…) est la conséquence du pétard qui a explosé à côté du gardien d’Oud-Heverlee Louvain Romo, voici un peu plus d’un mois. S’il n’a pas encore communiqué sur le sujet, le Standard ne devrait pas se pourvoir en appel de cette décision, dès l’instant où, à l’époque des faits, il avait très vite et très fermement condamné cet acte. Cette fermeture de quatre blocs de la T4 devrait concerner le match de championnat face au Beerschot, le 15 décembre prochain. La sanction est en effet effective quinze jours après qu’elle soit prononcée, ce qui fait que ni le duel de Coupe contre le Beerschot le 2 décembre, ni le choc face à Charleroi le 5 ne sont concernés.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Standard

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir