Accueil Monde Union européenne

Coronavirus: la Commission européenne veut à nouveau empêcher les voyages en ordre dispersé

L’institution de l’UE voit bien que les Etats ont des approches différentes sur la troisième dose et la validité du certificat sanitaire. Elle entend lancer le débat avant que ne s’installe le chacun pour soi.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 4 min

Ça part à nouveau dans tous les sens, l’utilisation du certificat covid européen. D’où la tentative de la Commission européenne, jeudi, de mettre un peu d’ordre pour assurer que la libre circulation ne soit pas davantage restreinte dans l’UE.

Les services de Didier Reynders, commissaire européen à la Justice, ont donc mis à jour les recommandations de voyages entre pays de l’UE. Depuis l’été dernier, il est possible de traverser les frontières intérieures au bloc si vous pouvez prouver une vaccination complète, un PCR négatif ou une infection récente mais désormais bien contrôlée.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Rabozee Michel, jeudi 25 novembre 2021, 19:18

    En tout cas, vu l'attentisme de la Belgique à décider pour le booster, je n'aurai pas le booster avant janvier (au mieux je suppose) et donc,après le 1er janvier, mon pass ne sera plus valable pour aller en France ou en Italie, puisque sa validité passera à seulement 9 mois. Magnifique les tergiversations belges :-(

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs