Accueil Sports Football Football belge

La CBAS justifie sa décision de ne pas donner de licence au White Star

Le champion de Proximus League (D2) n’a pas pu offrir les garanties nécessaires pour la continuité du club dans les années à venir.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

C’est la raison principale qui ressort des motivations publiées mardi par la Cour belge d’arbitrage pour le sport (CBAS) pour justifier son refus de lui accorder la licence au début du mois de mai.

Le 2 mai dernier, le White Star devait défendre son dossier devant la CBAS. Selon la déclaration de cette dernière, le club de l’homme fort John Bico a obtenu un accord avec la commune de Molenbeek Saint-Jean pour utiliser le stade Edmond Machtens un jour après l’échéance requise. Cependant, la CBAS a donné une journée supplémentaire au club pour qu’il puisse se mettre en ordre, ce qui a été respecté. La CBAS a également jugé que les preuves de paiements des salaires ainsi que ceux concernant la sécurité sociale plaidaient en faveur du WS Bruxelles. Un obstacle subsistait cependant aux yeux de la Commission des licences de l’Union belge de football et de la CBAS.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Football belge

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs