Accueil Société

Coronavirus: le médecin liégeois qui a fourni 2.000 faux CST est inculpé

Le médecin en question est suspecté d’avoir fourni 2.000 faux certificats de vaccination à la suite d’une plainte et d’une constitution de partie civile de l’Aviq (l’Agence wallonne pour une Vie de Qualité).

Temps de lecture: 2 min

Le médecin liégeois suspecté d’avoir fourni 2.000 faux certificats de vaccination a été inculpé et placé sous mandat d’arrêt jeudi après-midi pour faux informatique, fraude informatique et atteinte à un système informatique, a confirmé Vincent Fiasse, le procureur du roi de Charleroi. L’inculpé est en aveu des faits et comparaîtra début de semaine prochaine devant la chambre du conseil de Charleroi.

Le médecin liégeois, arrêté mercredi soir par la PJF de Charleroi, a été présenté jeudi après-midi devant un juge d’instruction. Ce dernier était suspecté d’avoir fourni 2.000 faux certificats de vaccination à la suite d’une plainte et d’une constitution de partie civile de l’Aviq (l’Agence wallonne pour une Vie de Qualité). Le parquet de Charleroi avait confirmé mardi qu’un dossier pour faux et usage de faux avait été mis à l’instruction contre le médecin.

Ce dernier a été inculpé et placé sous mandat d’arrêt pour faux informatique, fraude informatique et atteinte à un système informatique (article 550 bis du Code pénal). « Il est en aveu d’avoir inscrit 2.000 vaccinations inexistantes. Pour ce type d’infractions, il risque jusqu’à une peine de cinq ans de prison », a précisé le procureur du roi de Charleroi. L’inculpé comparaîtra début de semaine prochaine devant la chambre du conseil de Charleroi, qui décidera ou non de prolonger sa détention préventive.

> Pourquoi l’épidémie repart, y compris parmi les vaccinés? L’explication de Marius Gilbert

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par Smyers Jean-pierre, vendredi 26 novembre 2021, 18:25

    Du côté de la procédure, je ne comprends pas comment le parquet de Charleroi s'occupe d'un médecin liégeois. Quelqu'un peut m'éclairer?

  • Posté par Fontesse Philippe, vendredi 26 novembre 2021, 14:11

    C'est un parmi d'autres tout comme ceux donnant des certificats à qui veut et de durée à la carte. Ce sont des personnes qui doivent veiller à la santé mais qui font le contraire. Ici, danger pour les personnes soi disant vaccinées mais aussi pour les personnes qui ont été en contact avec eux. Dans l'autre cas, ce sont les collègues qui paient car ils doivent faire le travail de leur collègue soi disant malade.

  • Posté par Grauwels Pierre-Jacques, vendredi 26 novembre 2021, 13:00

    Ce médecin a fait de faux certificats à grande échelle et clairement dans le but de gagner de l'argent. Mais d'après ce que j'entends autour de moi, il y a aurait aussi quelques médecins qui font de faux certificats à petite échelle et de manière désintéressée, "par conviction".

  • Posté par collin liliane, jeudi 25 novembre 2021, 22:55

    Taule, déchéance et amende (au moins le double de ce que que ce s... a empoché).

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, vendredi 26 novembre 2021, 12:53

    A lire dans "Sud Presse" la description du "profil" et le "pedigree" de ce "personnage" qui traîne semble-t-il de fameuses casseroles au derrière depuis un certain temps déjà... Lamentable.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko