Accueil Monde Union européenne

Congo Hold-up: les millions de l’UE à une entreprise sous sanctions antiterroristes

Une entreprise de construction congolaise a reçu 6,6 millions d’euros de l’Union européenne. Cette firme a également acheminé de l’argent vers un Belgo-libanais qui figure sur la liste des sanctions américaines pour financement du mouvement terroriste Hezbollah.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

La filiale congolaise de la banque BGFI n’était pas seulement une valeur refuge pour les flux d’argent douteux du clan Kabila. Un groupe d’entreprises du réseau d’une famille libanaise, dont plusieurs membres figurent sur la liste américaine des sanctions pour financement du terrorisme, y avait également des comptes.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Haegelsteen Philippe, vendredi 26 novembre 2021, 11:32

    Comment est ce que le ministère des affaires étrangères belge, avec ses contactes privilégiés au Congo n'a pas donné l'alerte beaucoup plus tôt ?

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs